Place du Parvis, Jeunes muralistes : de nouvelles couleurs citoyennes | 18 juin 2021 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

Place du Parvis, Jeunes muralistes : de nouvelles couleurs citoyennes

Ces derniers jours, le secteur près de l'école des Berges a pris de nouvelles couleurs grâce à des initiatives de citoyen.ne.s et d'artistes de tous âges. Pendant qu'on découvrait l'oeuvre de Jeunes muralistes sur le bâtiment du Centre récréatif Saint-Roch, des voisins aménageaient la Place du Parvis éphémère sur le site d'un futur parc.

Publicité

Le futur parc, à l'angle des rues du Parvis et de La Salle, avait fait grand bruit en octobre 2020 lorsque le maire Régis Labeaume avait annoncé que la Ville de Québec avait acheté le terrain en question. Pour ce faire, il avait été frapper à la porte de Vicki Plourde, initiatrice d'une lettre à ce sujet signée par des résident.e.s du secteur et appuyée par des organismes dont la Table de quartier L'EnGrEnAgE de Saint-Roch.

En attendant qu'un parc permanent y prenne place, après un processus participatif, des aménagements éphémères ont poussé cette semaine sur la Place du Parvis. Avec un coup de main de Verdir Saint-Roch et de Conception Perma-Nourricière, les résident.e.s du voisinage ont installé lors d'une corvée jeudi des arbres en pots et bacs de végétaux ainsi que du mobilier.

Place du Parvis au début de la corvée citoyenne.
Crédit photo: Monsaintroch

Une peinture au sol viendra compléter le tout sous peu. On peut d'ailleurs participer à l'opération peinture au sol ce mercredi 24 juin dès 9 h. Les petits y sont bienvenus et profiteront d'une animation par La Bécane. S'il reste du boulot, une seconde journée de peinture aura lieu le 1er juillet.

Place du Parvis le 17 juin 2021
Crédit photo: Conception Perma-Nourricière

Jeunes muralistes à l'oeuvre

En début de semaine, on apercevait sur les réseaux sociaux des photos d'une murale aux couleurs vives sur le mur du Centre récréatif Saint-Roch (hôte de la bibliothèque Gabrielle-Roy) visible depuis l'école des Berges. L'oeuvre réalisée les 12 et 13 juin a émergé d'ateliers offerts par l'artiste Lucienne Cornet à un groupe de l'école primaire du quartier. Des éléments d'identification s'ajouteront sous peu, a-t-elle précisé lors du partage de ces images.

Plus tôt au printemps, une campagne de sociofinancement a été mise en ligne sur La Ruche pour couvrir les dépenses de location d'espace d'atelier et d'achat de peinture et autre matériel de création. L'artiste est impliquée auprès des élèves de l'école des Berges depuis quelques années. Les peintures vivantes de ses jeunes apprentis ont déjà permis d'embellir le bâtiment qui s'est ajouté dans la cour du côté Ouest de l'école pour augmenter sa capacité d'accueil.

La pandémie a forcé la mise en veille des ateliers offerts aux enfants dans la dernière année. Des frais étaient néanmoins engagés pour la location de l'espace et le matériel. La campagne a permis à ce jour de recueillir un peu plus de 10 200 $. Il est encore possible d'y contribuer d'ici le 21 juin. Des oeuvres de Lucienne Cornet sont proposées en contrepartie des différentes niveaux de contribution.