ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE

Chaque samedi, recevez nos nouvelles les plus lues, offres et activités incontournables dans le quartier. La lecture parfaite avec votre café!  ☕

Publicité

Autres quartiers :
Accès client

L’en deçà, 2021 - Béchard Hudon

Tarif

Gratuit

Description de l'activité

Par l’écoute attentive de la biophonie et de la géophonie, ainsi que par l’observation d’écosystèmes variés, le travail de Catherine Béchard et de Sabin Hudon ouvre des espaces d’attentions sur ce qui échappe à notre perception immédiate du monde. Leur recherche s’attarde au Phonocène qui se définit comme étant « L’ère du son, l’ère où l’on entend les bruits de la terre, l’ère qui nous relie aux puissances du monde ». Cette notion mise de l’avant par la théoricienne américaine Donna Haraway pour qualifier notre époque, propose au moyen de l’écoute une observation politique et poétique qui multiplie les récits en attirant notre attention sur les dimensions variées de nos territoires habités par les humains et les non-humains.

L’en deçà est une sculpture sonore aux qualités architecturales qui invite à une expérience d’écoute au sein de son espace résonnant. C’est en auscultant l’étendue comprise entre Sept-Îles et Kegaska, sur la Côte-Nord que furent enregistrés les sons telluriques et marins au cœur de cette œuvre. À l’aide d’hydrophones, soit des microphones pouvant enregistrer sous l’eau, ainsi que de géophones, des capteurs sismiques spécialement conçus par les artistes pour capter les vibrations du sol, ils ont révélé les paysages sonores singuliers de cette région. Diffusée par l’intermédiaire des transducteurs fixés sur les parois de la sculpture, la composition qui résulte de ces enregistrements sonores permet d’entendre une polyphonie complexe, à partir de laquelle les lieux se révèlent de manière inattendue et sous différents angles.

Le grand public est convié au volet Installations de la 24e édition du Mois Multi à l’Espace 400e, afin d'y découvrir 8 installations.

Sur place, huit œuvres installatives à découvrir et à expérimenter à son rythme seront disponibles. Fortement inspiré.e.s par la nature, l’urgence climatique et notre rapport à l’autre, au temps et à la technologie, les artistes Navid Navab (Iran-Canada), Peter William Holden (Allemagne et Royaume-Uni), Precy Numbi (République démocratique du Congo), Marc Vilanova (Espagne), Béchard Hudon, Louis-Philippe Rondeau et Amélie Brindamour (Québec) présenteront leur travail. Ce sera également la chance pour petits et grands de profiter du terrain de jeu numérique, qui revient pour une deuxième année. Des jeux vidéo d’art et des expériences en réalité virtuelle offriront une fenêtre unique sur d’autres
mondes.

 



Joignez-nous sur les médias sociaux

  •  
Publicité