ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE

Chaque samedi, recevez nos nouvelles les plus lues, offres et activités incontournables dans le quartier. La lecture parfaite avec votre café!  ☕

Publicité

Autres quartiers :
Accès client

Glass Tiger et invité

Tarif

Régulier: 47,00 $
Taxes et frais de service inclus

Se procurer des billets

Description de l'activité

Glass Tiger et invité à l'Impérial Bell, par BLEUFEU.
Première partie: à venir

Et c'est ainsi que se poursuit l'histoire de l'un des groupes les plus durables et les plus emblématiques du Canada, Glass Tiger.

Connu à l'origine sous le nom de Tokyo, le groupe a été formé à Newmarket, en Ontario, en 1981 et a passé plusieurs années à faire ses preuves dans les bars de l'époque. Avec une popularité grandissante, il n'a pas fallu longtemps pour que toutes les grandes maisons de disques viennent les courtiser, jusqu'à ce qu'ils signent un contrat d'enregistrement international avec Capitol Records en 1985.

Changeant leur nom pour Glass Tiger, leur premier album, The Thin Red Line, devient rapidement une force intarissable, grimpant en flèche dans les palmarès pour devenir le premier album le plus rapidement vendu de l'histoire canadienne, engendrant pas moins de cinq extraits à succès.

En tête de liste, la chanson emblématique Don't Forget Me (When I'm Gone), qui est gravée dans le tissu même de l'histoire de la musique populaire.

Nommé aux Grammy Awards et cinq fois lauréat des Junos et du Canadian Classic, le groupe a partagé des scènes et des enregistrements avec certains des plus grands artistes du monde, notamment Rod Stewart, Tina Turner, Bryan Adams, Journey, Julian Lennon et Cheap Trick (pour n'en citer que quelques-uns).

En 2019, Glass Tiger sortait "33". Produit par le membre fondateur de Glass Tiger, Sam Reid, et l’auteur-compositeur-interprète britannique, Andrew Cole. "33" est une déclaration éclectique, mature et brute, qui affirme simplement : "Voilà qui nous sommes aujourd'hui et voilà comment nous voyons le monde qui nous entoure."

Du brut et rebelle, This is London, un retour aux "jours de bar" où il suffisait de prendre une guitare, de créer un groupe et de faire de la musique bruyante, à la nature éthérée de la pop avec des morceaux comme This is Your Life et Keepers of Time, cet EP est, sans aucun doute, ce que les fans de Glass Tiger attendaient avec impatience depuis plus de deux décennies.

 



Joignez-nous sur les médias sociaux

  •  
Publicité