ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE

Chaque samedi, recevez nos nouvelles les plus lues, offres et activités incontournables dans le quartier. La lecture parfaite avec votre café!  ☕

Publicité

Autres quartiers :
Accès client

MAJORITÉ 2070 - Première partie

Description de l'activité

Le Théâtre La Bordée vous invite à découvrir la pièce "Majorité 2070".

RÉSUMÉ

Pour la toute première fois, des premières parties seront présentées à La Bordée avec le projet MAJORITÉ 2070. Samuel Corbeil, auteur et metteur en scène du projet, a rencontré des jeunes adultes afin de les interroger sur la manière dont ils imaginaient le monde en 2070.

À partir de ces entretiens, et au détour d’une pandémie mondiale qui l’a mené à réfléchir à son propre rapport aux technologies, il a écrit cinq courtes scènes de science-fiction d’environ sept minutes qui seront jouées avant chacune de nos cinq productions. Des comédiens et comédiennes d’expérience incarneront ces jeunes dans un futur lointain.

"Si on arrivait à créer une intelligence artificielle munie d’un système qui s’apparenterait à une conscience de soi, est-ce qu’elle vivrait une sorte de crise existentielle en constatant les défis auxquels fait face la civilisation ? Est-ce qu’elle chercherait à nous mettre en garde ? Est-ce qu’elle voudrait faire du théâtre ? se questionne l’auteur du projet."

  • En première partie de Le polygraphe : Thomas se familiarise avec EMMA, son nouveau système d’intelligence artificielle, qui lui demande de raconter un souvenir.
  • En première partie de Scénarios pour sortie de crise : Malgré les recommandations de son système d’intelligence artificielle EMMA, Christof s’entête à continuer de travailler et explique ce qu’il aime de son emploi actuel.
  • En première partie de La paix des femmes : Any demande de l’aide à EMMA, son système d’intelligence artificielle, afin de formuler des souhaits d’anniversaire pour sa nièce qui a 18 ans aujourd’hui.
  • En première partie de Les muses orphelines : Après y avoir passé quarante ans, Manue explique sa décision de quitter la petite communauté auto-suffisante en région éloignée qu’elle habite, et se remémore sa rencontre avec un béluga.
  • En première partie Made in Beautiful (La belle province) : Une intelligence artificielle tente d’imaginer ce dont pourrait avoir l’air un théâtre sans comédien, et ce faisant, célèbre le particularisme humain.

MAJORITÉ 2070 est rendu possible grâce à l’Entente de développement culturel entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec, Énergir et la Caisse d’économie solidaire Desjardins.

Publicité