Une programmation variée au Carrefour international de théâtre

Le Carrefour international de théâtre a dévoilé sa programmation pour son festival d'arts vivants du 23 mai au 8 juin 2024. Plusieurs spectacles auront lieu dans nos quartiers, dont Saint-Roch et Montcalm.

Une programmation variée au Carrefour international de théâtre | 28 mars 2024 | Article par Anne Charlotte Gillain

Maryse Lapierre, Maxime Robin et Emile Beauchemin, membres du comité de programmation, ont présenté la programmation complète du Carrefour international de théâtre. Le festival d'arts vivants aura lieu du 23 mai au 8 juin 2024.

Crédit photo: Anne Charlotte Gillain

Le Carrefour international de théâtre a dévoilé sa programmation pour son festival d’arts vivants du 23 mai au 8 juin 2024. Plusieurs spectacles auront lieu dans nos quartiers, dont Saint-Roch et Montcalm.

Ce festival d’arts vivants, dont la programmation a été dévoilée jeudi matin à la Maison pour la danse de Québec, se tiendra du 23 mai au 8 juin dans différents lieux de la Ville de Québec.

« C’est une expérience artistique et sociale qui est proche du vivre-ensemble », estime Dominique Violette, directrice générale du Carrefour international de théâtre.

Le 24e Carrefour international de théâtre se tiendra sous le thème «Là d’où l’on vient».

« Tous les spectacles programmés se positionnent de près ou de loin en fonction d’où l’on vient », explique Maxime Robin, membre du comité de programmation au Carrefour international de théâtre.

La Salle Multi à Méduse

La Salle Multi à la Coopérative Méduse accueillera deux représentations.

Du 23 au 26 mai, L’après-midi tombe quand tes biscuits se ruinent de La Croustade est un spectacle familial.

« On nous parle de l’importance du jeu dans nos vies, notamment le pouvoir qu’il a de nous transformer, même à l’âge adulte », précise Maryse Lapierre, membre du comité de programmation.

L’après-midi tombe quand tes biscuits se ruinent mélange la danse, le théâtre et le cirque.
Crédit photo: Courtoisie Thibault Carron

Du 29 mai au 1er juin, dans L.U.C.A. (Last Universal Common Ancestor), le duo italo-belge, Grégory Carnoli et Hervé Guerrisi, s’interrogent sur les origines et à cette question qu’on leur pose souvent : Tu viens d’où ?

Publicité

« Les comédiens partent à la recherche de leurs origines, mais leur arbre généalogique se ramifie de manière exponentielle », décrit Mme Lapierre.

« Finalement, nous sommes tous reliés, peu importe d’où l’on vient. »

L.U.C.A. s’empare des questions entourant le sentiment d’appartenance, la migration et la fraternité.

La Bordée

« Pour la programmation, c’était important aussi de présenter des œuvres singulières et portées par des artistes non-occidentaux », avance M. Robin.

Le Théâtre La Bordée accueille, les 24 et 25 mai, pour les 16 ans et plus, Prophétique (on est déjà né.es), de Nadia Beugré, une chorégraphe ivoirienne. Celle-ci pose la question de la notion du beau.

Prophétique (on est déjà né.es) aborde l’identité de genre.
Crédit photo: Courtoisie Werner Strouven

« Sur scène, des danseurs professionnels et non-professionnels ont tous en commun une exubérance dans leur façon de vivre le genre », souligne-t-il.

Du 2 au 4 juin, La Tendresse de Julie Berès (Les Cambrioleurs) met en scène huit hommes. Ces derniers se questionnent sur la manière d’être un homme en 2024.

Tout l’enjeu revient à se demander comment bousculer le patriarcat et se défaire d’un héritage pesant.

Mademoiselle Agnès de Rebella Kricheldorf est une adaptation contemporaine et féminine du Misanthrope de Molière. La pièce est présentée les 7 et 8 juin.

« Ce spectacle propose une réflexion satirique sur les masques sociaux et la solidité de nos idéaux », soulève Emile Beauchemin.

Périscope

Ligne de nuit est une expérience audio immersive de Roslyn Oades, Bob Scott et Maureen Roberge. Elle est présentée au Théâtre Périscope du 5 au 8 juin.

Cette œuvre est conçue sur la base d’environ 300 témoignages anonymes enregistrés entre minuit et 5h du matin par des personnes de Québec.

Pour le public, chaque personne s’assoit à des tables individuelles et vit l’expérience au creux de l’oreille
Crédit photo: Courtoisie Sarah Walker

Il est encore possible de laisser un message sur la boîte vocale de Ligne de nuit au numéro suivant : 581-741-5300.

Grand Théâtre de Québec

Enfin, Agamemnon in the Ring sera interprétée les 28 et 29 mai à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec.

La pièce nous plonge en l’an moins mille quatre-vingt lors de la célèbre guerre de Troie…Rivières.

Agamemnon est un lutteur ayant connu un succès à une autre époque, mais ce dernier essaie de regagner la ceinture de la Légion Nationale.

« Entre lutte et opéra rock, Hilaire Saint-Laurent présente son adaptation du fameux mythe grec, mêlant alexandrins et québécismes », relève Emile Beauchemin, du comité de programmation.

« Le public est invité à crier pour son lutteur préféré », ajoute-t-il.

Où tu vas quand tu dors en marchant… ?

Finalement, le spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…? sera encore une fois de retour, après 15 ans d’existence. L’endroit où ces numéros immersifs seront présentés au public sera dévoilé le 24 avril prochain. Présenté gratuitement par la Ville de Québec, il accueille chaque année des milliers de visiteurs. L’an dernier, le spectacle s’était installé du côté de Charlesbourg, dans le Parc des Moulins.

Pour retrouver toute la programmation complète et la tarification inclusive, les informations détaillées sont à retrouver sur le site web du Carrefour international de théâtre

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

Prix littéraire de la Ville de Québec : cinq lauréats dont une autrice de Saint-Roch!

Pascale Bérubé a remporté le Prix de la poésie Jean-Noël-Pontbriand, mardi, pour son p[...]

Lire sur Monsaintroch

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir