Première pelletée de terre de la patinoire réfrigérée au parc Victoria : «une magnifique nouvelle»

Les travaux de construction de la première patinoire réfrigérée couverte de la Ville de Québec, dont l'ouverture est prévue dès décembre, ont débuté mardi au parc Victoria. La Fondation des Canadiens pour l'enfance rend possible la réalisation de ce projet « majeur » évalué à 10,8M$, en faisant un don de 2,5M$ via son programme BLEU BLANC BOUGE.

Première pelletée de terre de la patinoire réfrigérée au parc Victoria : «une magnifique nouvelle» | 7 mai 2024 | Article par Thomas Verret

Le responsable des loisirs, du sport et de la vie communautaire au comité exécutif de la Ville de Québec, Jean-François Gosselin, la directrice de la Fondation des Canadiens pour l’enfance, Geneviève Paquette, et le maire Bruno Marchand.

Crédit photo: Thomas Verret

Les travaux de construction de la première patinoire réfrigérée couverte de la Ville de Québec, dont l’ouverture est prévue dès décembre, ont débuté mardi au parc Victoria. La Fondation des Canadiens pour l’enfance rend possible la réalisation de ce projet « majeur » évalué à 10,8M$, en faisant un don de 2,5M$ via son programme BLEU BLANC BOUGE.

« C’est une magnifique nouvelle (…) dans un quartier [Saint-Roch] qui en a bien besoin », a déclaré le maire Bruno Marchand, mardi matin, au sujet de cette future infrastructure permettant d’allonger la saison des patinoires extérieures.

Une contribution « essentielle »

« Si la Fondation des Canadiens pour l’enfance n’y est pas, nous ne sommes pas ici aujourd’hui », a-t-il souligné d’entrée de jeu lors d’une conférence de presse tenue au parc Victoria.

« Votre contribution a été, est et sera essentielle dans la suite des choses. Nous en sommes très touchés et vous insufflez à Québec un mouvement qu’il n’y avait pas. C’est-à-dire d’offrir à nos jeunes et moins jeunes des patinoires, qui vont pouvoir durer plus longtemps. »

La dernière saison a été « catastrophique » pour les utilisateurs des patinoires extérieures à Québec, avec seulement 52 journées d’accessibilité. Un nombre qui pourrait grimper jusqu’à 150 jours en période hivernale, grâce à la future patinoire BLEU BLANC BOUGE, a avancé M. Marchand. « On va ouvrir plus tôt chaque saison et on va la terminer plus tard. »
Crédit photo: Thomas Verret

Le montant investi par la Fondation des Canadiens pour l’enfance couvre les frais de construction d’une patinoire règlementaire de la Ligue nationale de hockey, des systèmes de réfrigération, des bandes adaptées à la pratique du parahockey, des bancs de joueurs, ainsi que quatre paniers de basketball pivotant sur base. L’organisme donne aussi 100 casques, 100 paires de patin, 100 bâtons et deux buts de hockey à la Ville de Québec. La Fondation s’est également engagée à payer la première année des frais de services à la hauteur de 150 000$.

La Municipalité, de son côté, investit plus de 8M$ pour le reste des équipements, incluant le préau (structure d’acier avec toiture en bois), de même qu’un pavillon de services.

La DG de la Fondation des Canadiens pour l’enfance se réjouit de constater que la Ville de Québec a décidé d’investir les sommes nécessaires afin de couvrir sa patinoire, en plus de se doter d’un bâtiment de services. « Ça nous fait grandement plaisir et ça nous conforte dans notre choix », a dit Geneviève Paquette.
Crédit photo: Thomas Verret

Infrastructure quatre saisons

La patinoire BLEU-BLANC-BOUGE servira donc à l’année longue, avec une multitude d’usages sportifs et communautaires, comme des fêtes, des spectacles, des événements, etc. Le nouvel équipement vise avant tout à favoriser l’activité physique à Québec. Les installations verront le jour au même emplacement que l’ancien aréna Victoria, à la jonction des arrondissements de La Cité-Limoilou et des Rivières, où la concentration de familles est élevée.

« On aura une raison de plus de bouger, de s’en aller de plus en plus vers notre but ultime, qui est de faire de Québec la ville la plus active au Canada », a ajouté pour sa part l’élu responsable des loisirs, des sports et de la vie communautaire au comité exécutif, Jean-François Gosselin.

« Avec cette infrastructure, on rend possible le sport aux enfants », a affirmé M. Gosselin. « On vient allonger la saison, pour pouvoir patiner, jouer au hockey, [améliorer de beaucoup ] la qualité de la glace aussi, le nombre de jours où on va pouvoir l’utiliser, c’est majeur », estime le conseiller municipal du district de Sainte-Thérèse-de-Lisieux.
Crédit photo: Thomas Verret

Saines habitudes de vie

Il s’agit en fait de la 15e patinoire BLEU BLANC BOUGE de la Fondation des Canadiens pour l’enfance. Depuis 15 ans, l’organisme contribue à faire bouger des jeunes issus de quartiers plus défavorisés du Québec avec son programme. Ce premier projet à Québec vise essentiellement à faire du parc Victoria un pôle encore plus important pour les saines habitudes de vie.

Publicité

« Chaque fois qu’on ouvre une nouvelle infrastructure, c’est le début d’une histoire (…) d’une relation avec un milieu qui a besoin de soutien (…) de tous les intervenants qui contribuent à la santé et au bien-être des jeunes, que ce soit le milieu scolaire, communautaire, les familles », a quant à elle mentionné la directrice générale de la Fondation, Geneviève Paquette.

« Le programme BLEU BLANC BOUGE, c’est ça, un milieu de vie actif où tout le monde se rassemble pour s’assurer que nos jeunes vont très tôt adopter de saines habitudes de vie, être actifs et devenir des citoyens en santé pour le futur. »

Présents à l’annonce, ces jeunes joueurs de hockey de l’équipe Le Royal de l’école secondaire Cardinal-Roy ont manifesté leur joie. « C’est pour vous qu’on fait ça », leur a d’ailleurs lancé le maire Marchand.
Crédit photo: Thomas Verret

L’administration municipale veut doter chacun des six arrondissements d’une patinoire réfrigérée couverte. La Ville de Québec prévoit en outre la construction d’une telle infrastructure au parc Bon-Pasteur, à Charlesbourg, en 2025, les autres projets n’étant toujours pas annoncés officieusement…

Lire aussi :

Àvélo : 3 300 vélos d’ici 2028 à Québec

Fort du succès d'Àvélo, le Réseau de transport de la Capitale (RTC) et la Ville de Qué[...]

Lire sur Monquartier

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir