Nous Sommes ici : Happening bénéfice et 15 ans de théâtre

La collectif de théâtre Nous sommes ici organise, pour une cinquième édition, un Happening bénéfice qui se tiendra au Diamant le vendredi 19 janvier prochain. Il s’agit à la fois d’un événement permettant d’amasser des fonds pour de futurs projets et d’une façon de célébrer les 15 ans de la compagnie.

<em>Nous Sommes ici </em> : <em>Happening </em> bénéfice et 15 ans de théâtre | 16 janvier 2024 | Article par Olivier Alain

Régis Labaume et Sophie Faucher tenaient le rôle de DJ lors du dernier Happening en 2022. Cette année, Élise Guilbault et Simon Boulerice feront danser les participants et participantes.

Crédit photo: Charles-Vincent Dufort

La collectif de théâtre Nous sommes ici organise, pour une cinquième édition, un Happening bénéfice qui se tiendra au Diamant le vendredi 19 janvier prochain. Il s’agit à la fois d’un événement permettant d’amasser des fonds pour de futurs projets et d’une façon de célébrer les 15 ans de la compagnie.

La soirée se déroulera sous la forme d’un cocktail dinatoire dansant ponctué de prestations artistiques éclectiques. Comme pour les éditions précédentes, deux DJ invités performeront au cours de la soirée. Simon Boulerice, auteur et dramaturge et Élise Guilbault, actrice, « mettront le feu à la piste de danse ».

Plusieurs surprises attendent celles et ceux qui participeront à l’événement : « opéra, poutine, salsa, drague, bulles, gâteau et bien plus encore! », peut-on lire dans un communiqué.

Pour Alexandre Fecteau, metteur en scène et directeur artistique, le Happening se veut une manière de célébrer et de remercier toutes les personnes qui participent de près ou de loin aux productions de Nous somme ici, ainsi que le public.

15 ans de théâtre

Fondée à Québec en 2008, par Alexandre Fecteau, Frédérique Bradet, Geneviève Dionne et Raymond Poirier, Nous sommes ici a produit ces dernières années une dizaine de spectacles présentés à Québec, mais également à l’international.

Interrogé quant aux moments charnières dans l’évolution de la compagnie, Alexandre Fecteau évoque d’abord le NoShow produit en 2013. Le spectacle a connu beaucoup de succès. Cinq séries de représentations ont eu lieu à Québec et Montréal ainsi que quatre tournées en France et en Suisse. La pièce a également été adaptée au Mexique et à Vancouver.

« Le NoShow est un spectacle qui a changé la donne pour la compagnie » rapporte l’homme de théâtre.

Il s’agit d’une pièce atypique dans laquelle le public endosse un rôle qui influence le cours du spectacle. Cette dimension participative se retrouve dans plusieurs productions proposées par la compagnie. Pour le metteur en scène, c’est une façon de moduler l’expérience du spectateur au fil des représentations, « d’accueillir l’imprévu et de créer des moments uniques » .

Présenté au printemps dernier au Théâtre du Trident, N’essuie jamais de larmes sans gants est également un spectacle marquant dans l’histoire de Nous sommes ici.  La pièce est une adaptation d’un roman de l’écrivain Suédois Jonas Gardell. Il s’agit de la plus grosse production du collectif jusqu’à maintenant, explique Alexandre Fecteau, qui en est très fier.

Publicité

 

La pièce N’essuie jamais de larmes sans gants était présentée à Québec au printemps dernier et à Montréal en décembre 2023.
Crédit photo: Stéphane Bourgeois

Le réel comme source d’inspiration

Le théâtre documentaire occupe une place importante dans les pièces écrites et produites par la compagnie. Cette approche consiste à baser le processus créatif sur des faits. Des entrevues menées en amont permettent de rapporter la parole et de l’insérer dans une structure narrative.  Des pièces comme L’Étape, Hôtel-Dieu ou encore Tout inclus ont été conçues selon ce modèle qui prend la forme d’une enquête.

L’équipe de Nous sommes ici travaille actuellement sur une production qui verra le jour en février 2025. Écrite par Catherine Dorion, Alexandre Fecteau et Vincent Massé-Gagné, la pièce intitulée Sciences Po 101, Traité d’insoumission à l’usage du vrai monde portera  sur des enjeux liés à la démocratie. Le public sera invité à interagir tout au long du spectacle «en incarnant le rôle de la société québécoise.

Plus d’informations sur le déroulement de la soirée se trouvent sur le site web du collectif.

Lire aussi :

Un premier cabaret-bénéfice à La Bordée

Le 13 février prochain, le théâtre La Bordée lance son premier cabaret-bénéfice, inti[...]

Lire sur Monsaintroch

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.