L’épicerie Le Haricot Magique fermera ses portes temporairement

Après des années difficiles, l'annonce de la reprise de leur local contraint Le Haricot Magique à fermer ses portes temporairement. L'épicerie zéro déchet s'installera dans un entrepôt pour une période indéterminée. Ses gestionnaires espèrent pouvoir rouvrir, mais tout dépendra du succès d'une campagne de sociofinancement.

L’épicerie Le Haricot Magique fermera ses portes temporairement | 7 février 2024 | Article par Anne Charlotte Gillain

L'épicerie Le Haricot Magique se trouve sur la rue Saint-François Est. dans le quartier Saint-Roch.

Crédit photo: Suzie Genest

Après des années difficiles, l’annonce de la reprise de leur local contraint Le Haricot Magique à fermer ses portes temporairement. L’épicerie zéro déchet s’installera dans un entrepôt pour une période indéterminée. Ses gestionnaires espèrent pouvoir rouvrir, mais tout dépendra du succès d’une campagne de sociofinancement.

Les trois prochaines semaines s’annoncent cruciales pour l’épicerie Le Haricot Magique.

« Il faut qu’on parte le 1er mars », déclare Aliénor de Warenghien, cogestionnaire et responsable des bénévoles de l’épicerie Le Haricot Magique.

« Notre propriétaire a décidé de reprendre possession du local pour développer un nouveau projet », ajoute-t-elle.

Le dimanche 25 février est le dernier jour de vente des produits à l’épicerie Le Haricot Magique.

« La meilleure manière de nous aider à très court terme, c’est de venir vider les stocks de l’épicerie. N’importe qui peut le faire », lance-t-elle.

« On a réellement besoin que les gens achètent des denrées périssables, puisqu’on ne sait pas combien de temps on va partir dans un entrepôt. »

Un optimisme présent

L’épicerie existe depuis février 2017 dans le quartier Saint-Roch.

L’annonce du déménagement a suscité un vif intérêt de la communauté.

Publicité

« Depuis l’annonce publique, on a vu une grande mobilisation. 85 personnes se sont déplacées à notre assemblée générale annuelle. Cela représente beaucoup pour une petite coopérative »,  raconte Mme de Warenghien.

Selon elle, le formulaire de recherche de talents a déjà récolté environ une cinquantaine de réponses.

« Cela montre bien que les gens ne veulent pas qu’on ferme et qu’ils s’inquiètent de la survie du Haricot. Donc, j’ai vraiment de l’espoir et ça fait du bien, parce que ce n’était pas facile ces derniers mois », confie-t-elle.

« Oui, c’est difficile, mais on va y arriver si la communauté s’y met aussi », souligne-t-elle.

« Une suite d’embûches »

Pour l’épicerie, l’annonce du déménagement est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase sur une suite d’embûches.

« Il y a eu la pandémie et ses effets à long terme, mais aussi les travaux dans Saint-Roch et l’inflation (…) », constate Mme de Warenghien.

« Les gens ont énormément changé leurs habitudes à partir de la pandémie. Ils sont allés faire leur épicerie dans les grandes surfaces où il y avait tout. On leur conseillait d’aller à une seule place, alors que chez nous, il fallait compléter », développe-t-elle.

Le télétravail est l’un des effets ressentis à long terme de la pandémie pour Le Haricot Magique.

« Sur Saint-Joseph, ce n’est pas résidentiel. De nombreuses personnes travaillaient sur place. Avec le télétravail, beaucoup moins de personnes viennent aussi », détaille-t-elle.

La hausse des prix représente un autre élément explicatif.

« On était dans cette impossibilité de faire concurrence à des salaires adéquats. Comme les finances ne vont pas très bien. On n’arrive pas avoir des salaires de qualité qui avoisinent le salaire minimum », rapporte-t-elle.

« Donc, on a juste des gens passionnés, mais c’est grâce à ça qu’on est capable de fonctionner. Sinon, ça ne marcherait pas. »

Un temps pour tout repenser

Toutefois, le contexte actuel n’empêche pas à l’épicerie alternative de rester optimiste.

Le Haricot Magique entre dans une période de transition et de réflexion pour s’adapter aux changements.

« Il faut réinventer une coopérative. Il est nécessaire de changer les choses qui ne marchaient pas et pour s’améliorer. Comme on était pris dans l’engrenage, on ne parvenait pas à prendre du recul », estime la cogestionnaire.

D’après elle, un grand travail de réflexion sera inévitable, notamment sur le fonctionnement de l’épicerie, l’offre des produits et la structure du membrariat.

Pour le moment, Le Haricot Magique n’a pas encore trouvé de local.

« On a commencé à visiter quelques lieux. On est surtout dépendant de notre campagne de sociofinancement avec La Ruche pour déménager », relève-t-elle.

« On a besoin de ça pour un deuxième élan. »

Un groupe de bénévoles travaille sur cette campagne actuellement,

« Si des personnes veulent nous aider de manière concrète, il s’agirait de nous fournir des offres matérielles et expériencielles pour alimenter la campagne de sociofinancement », invite-t-elle.

« Plus on en aura, plus on pourra atteindre nos objectifs. »

Nouvelle garderie

La garderie Les Petits Pixels occupera tout le rez-de-chaussée de l’édifice abritant actuellement le Haricot Magique, sur la rue Saint-François Est. Cette nouvelle installation desservira les travailleurs de la compagnie de jeux vidéos Nine Dots Studio, déjà installés dans le même bâtiment.

Les places restantes seront offertes en priorité aux familles travaillant dans les différents studios du quartier Saint-Roch. L’ouverture de cette nouvelle garderie privée non-subventionnée est prévue pour juin 2024.

Il est possible de soutenir l’épicerie Le Haricot Magique en les contactant par courriel à financement@haricotmagique.ca. La coopérative est toujours à la recherche de talents. Il suffit de remplir le questionnaire

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

Le retour des marchés solidaires en Basse-Ville ouvre la voie à une épicerie communautaire

Les marchés solidaires font leur grand retour cet hiver. Pour Saint-Roch, ce sera à parti[...]

Lire sur Monsaintsauveur

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.