Le Grand Forum pour impliquer la jeunesse afro-québécoise

Du 21 au 23 mars, le Grand Forum revient pour une 6e édition du Forum Jeunesse Afro-Québécois (FJAQ). L'objectif est de démocratiser la politique et la place des jeunes dans les instances institutionnelles.

Le Grand Forum pour impliquer la jeunesse afro-québécoise | 18 mars 2024 | Article par Anne Charlotte Gillain

Le Grand Forum du FJAQ représente une opportunité idéale pour échanger et réfléchir sur les enjeux de la jeunesse afro-québécoise.

Crédit photo: Forum Jeunesse Afro-Québécois (FJAQ)

Du 21 au 23 mars, le Grand Forum revient pour une 6e édition du Forum Jeunesse Afro-Québécois (FJAQ). L’objectif est de démocratiser la politique et la place des jeunes dans les instances institutionnelles.

Pour cette 6e édition du Grand Forum, Le Forum Jeunesse Afro-Québécois (FJAQ) a voulu miser sur une variété d’activités.

« Cette année, on a laissé l’embarras du choix aux personnes de participer à différentes activités », explique Rosie Kasongo, vice-présidente Engagement Citoyen et Leadership au FJAQ.

Le thème « Engagement citoyen des jeunes afro-québécois.e.s » vient d’un constat de l’organisation.

« Très peu de jeunes afro-québécoises et afro-québécois se trouvent dans les instances décisionnelles. Quand ils occupent ces places, ils ont souvent des rôles secondaires », observe-t-elle.

« On veut leur montrer les différents parcours et les aspects de l’engagement citoyen lorsqu’on est conseiller municipal, maire ou premier ministre. »

« On souhaite proposer des outils aux jeunes pour apprendre et pour avoir des modèles inspirants. C’est important que la jeunesse afro-québécoise puisse avoir sa place »,estime-t-elle

Des visites, du réseautage

Le 21 mars, une visite guidée de l’Assemblée nationale du Québec est organisée à 14h45.

« On aura la chance de découvrir cette institution-là et son pouvoir au niveau provincial. Cela va permettre de démystifier un peu et de démocratiser la participation citoyenne des jeunes en politique », précise Rosie Kasongo.

Publicité

Cette première journée se termine avec une soirée de lancement et de réseautage au restaurant L’Atelier sur Grande Allée.

Le lendemain (le 22 mars), un tour guidé de la Ville de Québec avec Webster figure au programme dès 14h, suivi d’une visite de l’hôtel de ville pour le volet municipal.

« L’idée est d’en apprendre plus sur la présence d’afro-descendants à Québec et de redécouvrir l’histoire du Québec, mais sous une perspective afro-québécoise », relève Madame Kasongo.

« Avec toutes ces activités, on a cette volonté d’assurer la participation des jeunes au niveau municipal également et de démocratiser des espaces », ajoute-t-elle.

L’événement reste gratuit, mais une inscription est obligatoire pour chaque activité,

Des ateliers et des conférences dans Saint-Roch

Pour le dernier jour du Grand Forum, le 23 mars, plusieurs conférences et ateliers sont prévus dès 9h à l’École nationale d’administration publique (ENAP).  Un service de garderie sera d’ailleurs mis en place de 10h à 20h ce jour-là.

Frantz Saintellemy, Président et Chef de la direction LeddarTech et Madwa-Nika Cadet, députée de Bourassa-Sauvé, tiendront une conférence d’ouverture.

Ensuite, les différents ateliers proposés portent sur la santé mentale, l’entrepreneuriat social et l’identité afro-québécoise.

La 6e édition du Grand Forum se clôture avec une soirée de reconnaissance de l’engagement jeunesse.

« Cela fait référence à la participation des 16 jeunes dans le projet IEL pour les aider à faire du bénévolat. C’est une façon de reconnaître leur engagement en jeunesse », soulève Mme Kasongo.

Pour elle, cet événement demeure accessible à tout le monde.

« On encourage toute la population afro-québécoise ou non à venir. L’idée, c’est de co-construire le Québec du futur et du présent, de discuter ensemble et d’avoir les outils en main pour les prochaines actions », résume Rosie Kasongo.

Lancé en 2016, le FJAQ est une organisation permettant de donner des outils aux jeunes afro-québécois afin de rejoindre des espaces décisionnels.

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

Une première édition de la Semaine de la littérature au Cégep Garneau

Le Cégep Garneau organise une semaine consacrée à la littérature. Une cinquantaine d’[...]

Lire sur Monmontcalm

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir