L’Art d’être unique ensemble: apprendre à se connaître

Le 18 janvier 2024 avait lieu le vernissage de l’exposition L’Art d’être unique ensemble présentée à L’Espace Sherpa jusqu’au 18 février . Ce projet artistique est le fruit d’un processus de médiation culturelle au cours duquel des jeunes hébergés en foyer de groupe ont pu explorer différents médiums pour produire des œuvres liées à la recherche identitaire.

<em>L’Art d’être unique ensemble</em>: apprendre à se connaître | 1 février 2024 | Article par Olivier Alain

Celles et ceux qui étaient présents au vernissage ont pu décorer les guitares disposées parmi les créations.

Crédit photo: Olivier Alain

Le 18 janvier 2024 avait lieu le vernissage de l’exposition L’Art d’être unique ensemble présentée à L’Espace Sherpa jusqu’au 18 février . Ce projet artistique est le fruit d’un processus de médiation culturelle au cours duquel des jeunes hébergés en foyer de groupe ont pu explorer différents médiums pour produire des œuvres liées à la recherche identitaire.

Situé au 130 boulevard Charest Est, l’Espace Sherpa se veut un lieu de partage et de rencontre qui vise à rassembler la communauté autour de l’art et ce, sous toutes ses formes.

L’Art d’être unique ensemble est un projet mené en partenariat avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale. Il s’agit d’un nouveau partenaire pour Sherpa, qui travaille habituellement avec une clientèle adulte. Julie Tremblay, intervenante et Gabriel Wagner, coordonnateur, se réjouissent à l’idée de pouvoir offrir un espace de diffusion à des adolescents qui, peut-être, auront le désir de fréquenter l’organisme et de s’y impliquer dans le futur.

« C’est bien de pouvoir commencer à créer des ponts avec des jeunes qui n’ont pas encore 18 ans, qui vont bientôt quitter le centre jeunesse et qui n’ont peut-être pas encore d’ancrage dans la communauté », explique Gabriel Wagner.

Mieux se connaître pour faire des choix éclairés

Le projet, piloté par le CIUSSS cadre tout à fait avec ce que l’Espace Sherpa propose: des projets d’art social avec une dimension humaine. Julie Tremblay explique que la pratique artistique est un outil qui permet de partager certaines difficultés et émotions vécues.

Un groupe de 9 jeunes âgés entre 12 et 17 ans ont pris part à sept ateliers d’exploration de plusieurs médiums comme la peinture, la sculpture, le collage et la graffiti. Ils ont été invités, au fil de leur processus créatif, à réfléchir au thème de l’identité dans le but d’apprendre à mieux se connaître. Des intervenants du CIUSSS et des artistes invités accompagnaient le groupe tout au long du projet . Parmi ceux-ci, Yann Lemieux, peintre, a introduit les jeunes au graffiti et s’est impliqué dans le montage de l’exposition.

En plus des ateliers pratiques, celles et ceux qui participaient au projet ont également visité d’autres expositions présentées au MNBAQ. Ces expériences visaient à faire connaître aux jeunes d’autres démarches artistiques. Le but étant d’enrichir les œuvres qu’ils étaient en train de concevoir.

Le projet est à la fois une opportunité d’explorer différentes formes d’art, mais aussi une façon pour les jeunes de se définir autrement que par les étiquettes qu’on leur impose parfois, estime Julie Tremblay.

Un impact positif dans la vie des jeunes

Geneviève Tessier, psychoéducatrice et coordonnatrice professionnelle au CIUSSS de la Capitale-Nationale, explique que la recherche identitaire est un élément essentiel dans le développement des adolescents, en particulier après avoir traversé des moments plus difficiles. Apprendre à mieux se connaître permet de faire des choix plus cohérents avec ses aspirations futures. Les explorations faites par les jeunes tout au long du processus créatif favorisent également  le développement de l’estime de soi.

Publicité

Mme Tessier raconte qu’au moment du vernissage, un des participants a pris la parole pour témoigner des bienfaits du projet sur son quotidien. Ce dernier avait vécu une année mouvementée et éprouvante. Les ateliers organisés lui permettaient de s’exprimer librement dans un espace sécurisant.

Il était important que les jeunes soient impliqués dans toutes les phases de développement du projet. De la conception des œuvres jusqu’au montage de l’installation, ils jouaient un rôle central. Ce sont les  jeunes artistes qui ont déterminé la manière dont leurs œuvres allaient être disposées dans l’espace.

Une exposition immersive

L’exposition se divise en deux parties. La première regroupe des œuvres qui prennent la forme de graffitis.  La seconde présente des peintures, des sculptures et des dessins. Des questions en lien avec l’identité s’insèrent au travers des installations. Ces questions ont guidé les jeunes dans leur démarche artistique. Elles permettent aux visiteurs de mieux interpréter les œuvres, tout en servant d’amorce pour des réflexions personnelles.

 

Les questions qui ont permis d’orienter la démarche des artistes accompagnent leurs œuvres.
Crédit photo: Olivier Alain

Une programmation variée à l’Espace Sherpa

L’Espace Sherpa offre plusieurs activités de création et d’expérimentation artistique encadrées par des intervenants et intervenantes. Ces derniers accompagnent les participants dans leur pratique artistique tout en les aidant à s’intégrer à la communauté.

« Ce qui est beau de Sherpa, c’est qu’on rencontre des gens qui n’ont absolument aucun filet de sécurité, mais aussi des personnes qui sont rendues loin dans leur processus de rétablissement et qui ont envie de continuer à apprendre à se découvrir », explique Gabriel Wagner.

La programmation hivernale comprend plusieurs activités libres et avec inscription. L’organisme accueille entre autres des ateliers d’exploration poétique et d’initiation à la communication non violente. Des formations sur la nutrition, des activités d’improvisation musicale et des périodes de création d’art plastique libres auront  également lieu.

Plus de détails concernant l’exposition L’Art d’être unique ensemble sont disponibles sur le site Web de l’organismeLa programmation complète des activités s’y trouve également.

Lire aussi :

Bientôt un portrait de Saint-Roch pour améliorer la qualité de vie

L'Engrenage récolte actuellement des données pour dresser le portrait de Saint-Roch. Tout[...]

Lire sur Monsaintroch

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.