La cuisine du Pignon Bleu doit ouvrir ses portes pour la rentrée scolaire 2024

Après trois ans d'efforts, de déceptions et de frustrations, le Pignon Bleu a finalement eu le feu vert qu'elle attendait : son projet de cuisine de production, destiné à nourrir 25 000 enfants dans le besoin, a reçu la subvention manquante de 2,3 M$ du gouvernement fédéral.

La cuisine du Pignon Bleu doit ouvrir ses portes pour la rentrée scolaire 2024 | 3 avril 2024 | Article par Simon Bélanger

L'équipe du Pignon Bleu entoure le ministre des Services publics et de l'Approvisionnement du Canada et député de Québec, Jean-Yves Duclos, qui vient d'annoncer des investissements de 2,3 M$ pour la réalisation de la nouvelle cuisine de production. Le député de Taschereau, Étienne Grandmont, est aussi à l'arrière.

Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintroch

Après trois ans d’efforts, de déceptions et de frustrations, le Pignon Bleu a finalement eu le feu vert qu’elle attendait : son projet de cuisine de production, destiné à nourrir 25 000 enfants dans le besoin, a reçu la subvention manquante de 2,3 M$ du gouvernement fédéral.

En 2021, on apprenait que le Pignon Bleu, organisme communautaire du quartier Saint-Sauveur, se portait acquéreur du bâtiment situé au 728, rue de Xi’an, voisin de Lauberivière. La Ville de Québec avait alors accepté de lui donner un coup de pouce de 330 000$, pour aider à financer l’achat et la rénovation de l’édifice. Le projet de cuisine de production était déjà dans les plans depuis la fin de l’année 2020.

Plus de trois ans plus tard, le ministre des Services publics et de l’Approvisionnement du Canada et député de Québec, Jean-Yves Duclos, annonçait finalement l’élément manquant au montage financier, un investissement de 2,3 M$ du palier fédéral. Le budget total du projet est de 5,6 M$.

« [C’est] le plus gros projet du Pignon Bleu depuis sa fondation. L’implantation d’une cuisine de production majeure, qui réunira sous le même toit trois brigades de cuisine et qui aura la capacité de soutenir jusqu’à 25 000 enfants de notre région », déclare, soulagée, Roseline Roussel, directrice générale du Pignon Bleu.

La production sera triplée par rapport à ce qui se fait actuellement. La cuisine devrait être prête pour septembre 2024.

En plus d’une cuisine au rez-de-chaussée, le bâtiment accueillera des bureaux administratifs au 2e étage et des espaces de rangement au sous-sol. Ceux-ci permettront de maximiser l’utilisation des espaces dans les locaux situés dans Saint-Sauveur.

Parcours du combattant

Pour Alain Rioux, président de la campagne de financement majeur du Pignon Bleu, la recherche de fonds a eu toutes les allures d’un parcours du combattant.

Lors de l’opération de paniers de Noël en 2020, il avait assuré à Mme Roussel que la cuisine verrait le jour.

Après avoir amassé un premier million chez les gens d’affaires de Québec, il était à la recherche d’un local. C’est alors que Geneviève Marcon, propriétaire de GM Développement, lui a proposé l’édifice de la rue de Xi’an, qui comptait 10 000 pieds carrés.

Publicité

Ensuite, lors d’un 5 à 7 avec des gens du milieu de la construction, il a parlé de son projet à une vieille connaissance, Mario Toupin, de SYMCO Construction.

«Une fois que je lui ai parlé du projet, il me dit “Alain, j’embarque là-dedans, ton projet me parle. Tu dois savoir qu’on était 11 enfants chez pis que mon père est mort quand j’avais 13 ans. C’est une belle opportunité pour moi de laisser quelque chose avant de partir”», se remémore M. Rioux.

Il était ensuite prêt à solliciter les trois paliers de gouvernement. L’ancien maire de Québec, Régis Labeaume, lui a d’abord assuré de l’appui. Le gouvernement provincial lui a également promis que le Pignon Bleu serait accompagné dans son projet.

Finalement, M. Duclos est allé dîner au Pignon Bleu et a inscrit l’organisme sur le programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs (BCI). L’attente a cependant été longue et la route a été ardue.

« On s’est retrouvé à plusieurs reprises dans Les 12 travaux d’Astérix avec les critères à respecter, des documents à fournir, des documents à remplir et j’en passe », ironise Alain Rioux.

Investissement important et bâtiment carboneutre

Le ministre Jean-Yves Duclos estime que ce projet fera une grande différence pour les enfants de Québec.

« C’est l’un des investissements les plus importants du gouvernement canadien en infrastructures communautaires dans la grande région de Québec depuis des décennies », se réjouit le ministre Duclos.

Si la demande a pris du temps à être acceptée, M. Duclos explique que la pandémie, mais aussi le nombre important de projets proposés, ont joué un rôle dans ce délai.

En plus du réaménagement intérieur et de la réfection de l’enveloppe du bâtiment, le montant permettra aussi le remplacement des portes et fenêtres existantes et l’ajout de nouvelles fenêtres qui permettront d’augmenter la lumière naturelle.

Selon les chiffres fournies par Ottawa, les améliorations devraient permettre une économie annuelle de carburant évaluée 57% et une réduction des émissions de GES de 27,4 tonnes.

Le Pignon Bleu doit ouvrir sa nouvelle cuisine de production en septembre 2024 dans ce bâtiment situé sur la rue Xi’an.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintroch

Plusieurs annonces

Cette conférence du ministre Duclos faisait suite à plusieurs annonces faites par lui à Québec dans les derniers jours, et simultanément par ses collègues ailleurs au Canada, quelques jours avant le dépôt du budget fédéral, prévu le 16 avril.

Le gouvernement Trudeau a notamment annoncé la création d’une Charte des droits des locataires, des investissements dans les services de garde et un programme d’alimentation scolaire.

De son côté, le gouvernement du Québec a d’ailleurs critiqué plusieurs de ces nouveaux programmes, vus comme une ingérence dans les champs de compétence des provinces.

Lire aussi :

Une campagne de sociofinancement pour soutenir le Centre Jacques-Cartier

Situé dans Saint-Roch, le Centre Jacques-Cartier a lancé sa campagne de sociofinancement.[...]

Lire sur Monsaintroch

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir