Des chantiers locatifs à surveiller dans Saint-Roch en 2024

Ça bouge, depuis notre dernière tournée des chantiers majeurs dans Saint-Roch, il y a quelques mois ! Notre attention se porte d'entrée de jeu sur les deux grues qui dominent le paysage urbain du quartier depuis la fin 2023.

Des chantiers locatifs à surveiller dans Saint-Roch en 2024 | 18 janvier 2024 | Article par Jean Cazes

Début de la construction des trois immeubles Le Zénith. Vue en direction nord-ouest, 16 décembre 2023.

Crédit photo: Jean Cazes

Ça bouge, depuis notre dernière tournée des chantiers majeurs dans Saint-Roch, il y a quelques mois ! Notre attention se porte d’entrée de jeu sur les deux grues qui dominent le paysage urbain du quartier depuis la fin 2023.

En octobre, nous présentions également d’autres chantiers en cours dans Saint-Roch. Poursuivons aujourd’hui une tournée dans le secteur locatif.

Ceux-ci arrivent dans le quartier après une année marquée par une baisse de 40% des mises en chantier dans la grande région de Québec, selon les données tirées du rapport de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) dévoilées ce mardi.

Le Zénith : 108 unités de logements sociaux

Le Zénith. Ici, un rendu mis à jour en direction nord-ouest.

Annoncé en novembre 2019 pour être érigé sur le terrain de l’ancien poste d’Hydro-Québec, le projet de logements sociaux Le Zénith sort finalement de terre. Précisons que le 25 juillet 2023, Le Soleil rapportait que le projet coûtera plus cher et offrira à terme moins d’unités qu’initialement prévues, en raison de l’inflation. On parle finalement de 108 unités d’habitation, réparties dans trois immeubles de quatre à sept étages pour les jeunes pris en charge par la protection de la jeunesse et pour des personnes seules à faible revenu.

Le Zénith représente un investissement conjoint de 45 millions $ de la Ville et de l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ). Les firmes Lafond Côté Architectes, CBTEC, WSP et Duo Design participent à la réalisation du projet, qui doit être achevé en 2025.

Vue d’ensemble du site de l’ancien poste de la Reine, direction nord. 13 septembre 2018.
Crédit photo: Jean Cazes

Rappelons que ce site a fait l’objet de fouilles archéologiques à la suite du démantèlement du poste de la Reine, devenu désuet en 2016. Il s’agissait alors d’une phase majeure de l’élimination de la ligne de transport Québec-Reine, avec ses pylônes qui auront encombré la Basse-Ville durant plus de 90 ans.

Le site identifié aux adresses 85-95, rue Saint-Vallier Est. Vue en direction ouest. 16 décembre 2023.
Crédit photo: Jean Cazes

Plus au sud, le chantier d’un autre immeuble à logements a repris cet automne sur le site de l’ex-boulangerie Pain et Passion, après une très longue pause suivant son annonce dans Monsaintroch en février 2021. Ce projet résidentiel sur Saint-Vallier Est était alors identifié au promoteur Gestion Normand Gouin Inc. On évoquait l’ajout de 45 logements locatifs, se déclinant du studio au 5 1/2, ce que nous ne pouvons confirmer dans la relance actuelle, en l’absence d’une annonce officielle.

À surveiller aussi

Futur PECH-Bifröst. Perspective en direction sud.

Tout près du projet sur Saint-Vallier Est, nous anticipons cette année la construction de l’immeuble PECH-Bifröst, élaboré la firme Lafond Côté Architectes. Celui-ci comprendra 50 logements sociaux visant à répondre aux besoins de personnes seules qui vivent des problématiques multiples et à risque d’itinérance. S’y greffera un centre de services en santé mentale.

Nous serons à l’affût de l’éventuel développement immobilier depuis longtemps discuté sur le stationnement délimité par les rues Dorchester, Sainte-Hélène, Caron et Saint-Vallier Est. Rappelons qu’en 2022, les frères Trudel, engagés dans plusieurs projets d’envergure, ont acheté ce vaste terrain. Comme ils l’ont exprimé dans Le Soleil du 23 décembre 2023, les promoteurs souhaitent s’entendre avec la Ville pour lancer au plus tôt un ensemble résidentiel qui inclura du commercial ou d’autres fonctions au rez-de-chaussée.

Publicité
Le site du nouvel immeuble sur Saint-Vallier Est (1), celui de PECH-Bifröst (2) et le stationnement Dorchester (3).

Enfin, concernant le projet de Oïkos Construction dans le quadrilatère formé des rues Caron, des Commissaires et du Prince-Édouard, le promoteur a confirmé en décembre pour le magazine Prestige que son immeuble comprendra 165 logements sur huit étages.

Sitôt dévoilé officiellement, nous reviendrons sur l’évolution de ce chantier qui changera considérablement le visage de ce secteur à la limite du quartier Saint-Sauveur.

Lire aussi :

Logements sociaux et services pour jeunes en difficulté dans Saint-Roch

Un projet de logements sociaux assortis de services intégrés pour les jeunes de 16 à 25 [...]

Lire sur Monsaintroch

Vestiges du 19e siècle sous le site du poste de la Reine

Une équipe d’archéologues mandatée par Hydro-Québec s’affaire sur le site du plus a[...]

Lire sur Monsaintroch

Logement social : nouveau projet pour PECH dans Saint-Roch

La Ville de Québec octroie plus de 1 M$ à PECH, sous forme de prêt, pour l'acquisition d[...]

Lire sur Monsaintroch

Chantiers et nouveaux logements: tournée dans Saint-Roch

Plusieurs grands projets immobiliers de diverses vocations ont progressé ou abouti depuis [...]

Lire sur Monsaintroch

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir