Une nouvelle exposition au centre Ahkwayaonhkeh

Le centre d’artistes Ahkwayaonhkeh présentera Kwaweyih du 12 janvier au 11 février à la petite galerie de VU. Aïcha Bastien N’Diaye, Craig Commanda et Marie-Andrée Gill y exposeront des œuvres ancrées dans la culture Wendat, Anishinaabe et Ilnu.

Une nouvelle exposition au centre Ahkwayaonhkeh | 20 décembre 2023 | Article par Olivier Alain

Kwaweyih présente le travail de trois artistes autochtones de trois nations différentes.

Crédit photo: Marie-Andrée Gill, Uapikunashteu, 2023, Gracieuseté de l'artiste

Le centre d’artistes Ahkwayaonhkeh présentera Kwaweyih du 12 janvier au 11 février à la petite galerie de VU. Aïcha Bastien N’Diaye, Craig Commanda et Marie-Andrée Gill y exposeront des œuvres ancrées dans la culture Wendat, Anishinaabe et Ilnu.

Le centre Ahkwayaonhkeh, inauguré cet automne,  occupe les locaux de la coopérative Méduse et est le premier centre d’artistes wendat autogéré à Québec. Kwaweyih est la deuxième exposition qui y est présentée après Sakahkwah! de l’artiste Christine Sioui Wawanoloaten en octobre dernier.

L’organisme se donne pour mission la diffusion, le développement et la promotion des pratiques artistiques actuelles Wendat.

Trois artistes, trois univers

Aïcha Bastien N’Diaye, membre de la nation Wendat, est une artiste multidisciplinaire dont la pratique s’oriente surtout autour de la danse et de la performance. De descendance africaine, elle s’intéresse aux danses traditionnelles de Guinée et prend également part à des Pow Wow en tant que danseuse de Fancy Shawl. Elle propose dans ses œuvres un mélange cohérent entre ces deux cultures qui l’habitent.

Craig Commanda est un artiste Anishinaabe originaire de Kitigan Zibi. Sa pratique artistique très diversifiée comprend plusieurs médiums comme le film, la musique, le perlage, la poésie, la photographie, l’artisanat traditionnel, le tannage de peaux et le numérique. L’installation qu’il propose pour Kwaweyih est un assemblage de plusieurs retailles de tissus et de cuirs. L’œuvre évoque entre autres l’idée de récupération et de l’usage consciencieux des ressources.

Marie-Andrée Gill , membre de la Nation Pekuakamiulnuatsh, est autrice, enseignante et anime plusieurs balados. Son œuvre littéraire explore les thèmes de l’amour, l’intime, l’humour et la guérison. Elle s’intéresse au quotidien et à la culture populaire tout en mettant de l’avant des enjeux sociaux comme le décolonialisme. L’œuvre qu’elle propose pour l’exposition est un collage poétique réalisé à partir d’extraits d’une biographie de Céline Dion.

Un vernissage aura lieu le 12 janvier à 17h.

Plus d’informations sur l’exposition se trouvent sur le site web du centre

Publicité

Lire aussi :

Heimat/Revenir : un retour chez soi

La pièce Heimat/Revenir sera présentée au Théâtre La Bordée du 16 janvier au[...]

Lire sur Monsaintroch

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.