Tout inclus : Appel à l’action

Les parents de François Grisé étaient rendus là, comme on dit : s’en aller vivre en résidence pour personnes âgées (RPA). C’est comment, vivre en RPA? Pour le savoir, François en fait lui aussi l’expérience durant un mois, à Val-d’Or.

<em>Tout inclus</em> : Appel à l’action | 3 avril 2023 | Article par Marrie E. Bathory

Crédit photo: Dany Taillon

Les parents de François Grisé étaient rendus là, comme on dit : s’en aller vivre en résidence pour personnes âgées (RPA). C’est comment, vivre en RPA? Pour le savoir, François en fait lui aussi l’expérience durant un mois, à Val-d’Or.

S’il rencontre des personnes attachantes et vit quelques situations cocasses, c’est plutôt, on le devine, un portrait déprimant de la vieillesse qu’il nous présente. Et pourtant, il s’agit d’une résidence pour personnes autonomes. Et pourtant, les RPA sont la solution de ceux qui en ont les moyens.

Comment, demande François, en est-on collectivement arrivés là?

Le bon filon

Tout inclus prend son temps : c’est un rythme autre que celui des aînés. Le lien entre les mines et l’âge d’or (« une expression de marde », dit Marie-Ginette Guay) s’établit peu à peu : le vieillissement de la population est le filon profitable qu’exploitent les promoteurs, et tout ce beau progrès nécessite qu’on dépossède tout un tas de gens qui devront casser maison pour être relocalisés.

François Grisé met l’accent sur ces vies qu’on paquette en résidence – les gens qu’il a côtoyés, et ses parents, aussi. Marie Cantin, Jean-François Gaudet et Marie-Ginette Guay les incarnent tour à tour dans toutes leurs nuances tandis qu’on projette leurs photos, ou des aperçus fantomatiques de leur quotidien rendu gris.

Bien sûr, qui dit théâtre documentaire dit statistiques. Celles-ci sont alarmantes. À l’instar des changements climatiques, la vieillesse est une menace qu’on préfère nier parce qu’on refuse l’inconfort, le malaise. On le sait, la population vieillit – et non, la situation ne se résorbera pas une fois les boomers disparus. On le sait, le système public hospitalocentriste craque déjà de partout, les ressources manquent.

Et tout ça, c’était bien avant la COVID-19.

Appel à l’action

Tout inclus ne se contente pas d’exposer la problématique. De la pièce est né un projet de forums devenu le mouvement HABITAT. On sort ainsi du théâtre non pas avec un sentiment de fatalité ou une amertume, mais avec des solutions possibles, pour peu qu’on choisisse de s’impliquer.

La pièce Tout inclus est présentée jusqu’au 8 avril 2023 à La Bordée.

Publicité

Lire aussi :

Un parc pour Karim Ouellet

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.