Saint-Roch dans les années 1960 : intersection Charest et de la Chapelle

La série Saint-Roch dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Retour aujourd'hui sur le « boulevard des grands magasins », le boulevard Charest.

Saint-Roch dans les années 1960 : intersection Charest et de la Chapelle | 26 février 2023 | Article par Jean Cazes

Une vue sur le boulevard Charest Est en février 1963.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

La série Saint-Roch dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Retour aujourd’hui sur le « boulevard des grands magasins », le boulevard Charest.

En date du 5 février 1963, la photo en vedette, telle que décrite dans les Archives de la Ville de Québec, est tirée d’un négatif représentant le boulevard Charest, à proximité de la rue de la Chapelle. On aperçoit des commerces ainsi que des passants.

Dans la galerie en fin de texte, la scène comparative date du 12 février 2023. À cette intersection domine sur la gauche, plus loin au coin de la rue du Pont, l’immeuble qui avait abrité de 1951 à 1978 le célèbre magasin de Maurice Pollack. On l’a renommé plus tard « Édifice Cartier » après une rénovation majeure en 2017-2018.

Sur la droite, de l’autre côté cette fois de la rue de la Chapelle, on devine sur la photo d’époque la boutique de vêtements pour enfants Le Petit chaperon rouge, comme l’indique l’annuaire Marcotte de 1963. À cette même adresse du 605, boulevard Charest Est opère aujourd’hui le dépanneur A Plus.

Le boulevard Charest de plus loin

Une autre photo, prise de plus loin, a fait l’objet d’une description dans une autre capsule historique publiée en 2018 :  Saint-Roch dans les années 1970 : boulevard Charest Est. Elle a été prise neuf ans plus tard que celle en tête d’article, presque au niveau de la rue de la Couronne.

Vue du boulevard Charest Est en 1972. On y voit des bâtiments commerciaux, dont Le Métropolitain et le magasin Paquet.
Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Un peu de toponymie autour de la rue de la Chapelle

Sur le site de la Commission de toponymie du Québec, on souligne que la rue de la Chapelle dans Saint-Roch, à l’origine la rue Anne, a été dénominée le 28 mai 1937 :

« Elle fut ouverte en 1807 – en même temps que la rue Craig, aujourd’hui nommée Rue du Pont – et prolongée jusqu’au pont Dorchester en 1882. Le 7 avril 1876, le conseil municipal lui attribua son présent nom en raison de la Chapelle des morts se trouvant sur son parcours. Le 14 octobre 1904, elle devint Rue Laliberté afin d’honorer Jean-Baptiste Laliberté, marchand de fourrures dont le commerce se trouvait au coin de cette voie. »

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en entête, plusieurs des images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Lire aussi :

Saint-Roch dans les années 1960 : rue du Pont

Publicité

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir