Saint-Roch dans les années 1960 : l’escalier du Faubourg

La série Saint-Roch dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Retour aujourd'hui sur le principal lien piétonnier reliant la basse-ville et la haute-ville : l'escalier du Faubourg.

Saint-Roch dans les années 1960 : l’escalier du Faubourg | 19 février 2023 | Article par Jean Cazes

L’escalier du Faubourg en 1963. Une vue en direction nord-ouest.

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

La série Saint-Roch dans les années 1960 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Retour aujourd’hui sur le principal lien piétonnier reliant la basse-ville et la haute-ville : l’escalier du Faubourg.

En date du 7 mars 1963, la photo en vedette provient du fonds du collectif de photographes du Soleil, Photo Moderne. Ce fonds constitue une partie de l’impressionnante collection de négatifs de Jocelyn Paquet.

Dans la galerie en fin d’article, la scène réactualisée, prise à la limite du quartier Saint-Jean-Baptiste, date du 12 février 2023. On y devine notamment sur la gauche l’immeuble du Soleil, inauguré en 1928, où siège maintenant l’entreprise de haute technologie KOREM comme expliqué dans une autre capsule historique.

« L’escalier le plus monumental de Québec » – Réjean Lemoine

Perspective en direction nord sur le quartier Saint-Roch du haut de l’escalier du Faubourg. Juillet 1918.
Crédit photo: Bibliothèque et Archives Canada, fonds Ministère de la Défense nationale

Nous avons déjà évoqué l’escalier du Faubourg dans notre article Vue sur le printemps 1918 illustré de la scène ci-haut. Celui-ci « relie le faubourg Saint-Jean, depuis la rue Saint-Réal, au faubourg Saint-Roch, à la rue Saint-Vallier » à partir de 1858, souligne la Société historique de Québec :

«  En 1888, il est remplacé par un nouvel escalier en métal. Il s’agit alors de l’escalier le plus moderne en ville. Il est d’autant plus essentiel qu’à l’époque, il relie également les deux réseaux de tramway qui étaient indépendants l’un de l’autre, soit la Quebec Street Railway, en basse-ville, et la St. John Street Railway, en haute-ville.

[…] En 1932, la circulation automobile toujours plus importante force l’élargissement des rues Saint-Vallier et Arago. On doit également démolir des maisons. L’escalier est alors modifié. […]

En 1941, on construit un ascenseur immédiatement à l’est pour épargner l’escalade des 99 marches à ceux qui ne veulent pas se payer cet effort. C’est probablement l’escalier d’où on a la plus belle vue de Québec. »

Réjean Lemoine raconte aussi l’histoire de l’escalier du Faubourg dans une capsule audio d’une durée de trois minutes.

L’escalier du Faubourg. Vue en direction sud-est. 12 février 2023.
Crédit photo: Jean Cazes

Jocelyn Paquet et les Archives du Photographe

Jocelyn Paquet a été le gestionnaire des Archives du Photographe, fondées à l’origine sous le nom de studio Henri-Georges Pasquier en 1993. Au fil du temps, des millions d’images, photos et négatifs, provenant de plusieurs fonds, ont nourri cette collection. Aujourd’hui retraité, Jocelyn Paquet demeure actif sur Facebook, où ses publications autour des archives passionnent ses abonné.e.s.

Publicité

La photo en entête éveille en vous des souvenirs? N’hésitez pas à les partager sur notre page Facebook

Lire aussi :

Saint-Roch dans les années 1960 : rue du Pont

Saint-Roch dans les années 1950 (4) : l’escalier Lavigueur

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.