Restauration: le retour des Sales Gosses

Après avoir fermé boutique en avril 2023, le restaurant Les Sales Gosses de la rue Saint-Joseph a rouvert ses portes le 11 octobre, porté par deux anciens employés.

Restauration: le retour des Sales Gosses | 17 octobre 2023 | Article par Julie Rheaume

Un aperçu de l’intérieur du restaurant Les Sales Gosses, sur la rue Saint-Joseph.

Crédit photo: Page Facebook des Sales Gosses

Après avoir fermé boutique en avril 2023, le restaurant Les Sales Gosses de la rue Saint-Joseph a rouvert ses portes le 11 octobre, porté par deux anciens employés.

« Moi et Antoine (Lavoie), on travaillait ici auparavant, juste avant la fermeture. Puis, quand la fermeture a été annoncée, on a pensé beaucoup longtemps à reprendre le restaurant », dit Vincent Daigle en entrevue téléphonique. Ce dernier y avait œuvré pendant deux ans, et M. Lavoie, pendant environ cinq ans.

« On a eu l’opportunité… Il y a quelqu’un qui est venu à notre rencontre pour nous proposer de reprendre le restaurant. On a sauté sur l’offre », enchaîne M. Daigle.

Précieux investisseur

Même s’ils ont repris les rênes des Sales Gosses, MM. Daigle et Lavoie ne sont pas propriétaires de l’établissement. Celui-ci appartient plutôt à « un investisseur en coulisses ».

« Ce n’est pas quelqu’un de la restauration », indique M. Daigle, qui préfère se faire discret quant à l’identité du proprio des lieux. « Il aimait la place. »

Nous avons tenté d’en savoir davantage en jetant un œil au Registre des entreprises du gouvernement du Québec, mais, le 17 octobre, l’information n’était pas à jour quant au changement de propriétaire du commerce.

Éventuellement, Vincent Daigle et Antoine Lavoie aimeraient acquérir des parts dans Les Sales Gosses, dit le premier.

Coup de jeunesse à la carte des Sales Gosses

La carte a subi un coup de jeunesse à la réouverture du restaurant.

Les Sales Gosses proposent désormais « une menu renouvelé de A à Z, mais on a gardé un peu le même concept que le resto avait avant: des plats à partager à la bonne franquette… Les gens commandent plusieurs assiettes. Tout le monde peut goûter un peu à ce que l’on fait», explique M. Daigle.

Publicité

« Le menu est en constante évolution. On peut changer un plat par semaine, dépendamment de ce qu’on a comme produits d’arrivage. »

Le restaurant tente d’ailleurs de miser le plus possible sur les produits d’ici. « C’est sûr qu’on essaie de prioriser ce qui est local », dit Vincent Daigle.

Pour la nourriture, l’établissement souhaite « encourager les entreprises du coin ». Il offre aussi plusieurs vins québécois à sa carte.

Décor rafraîchi

Quelques ajustements au décor de la première mouture des Sales Gosses ont été faits, mais les habitués reconnaîtront les lieux.

« Le décor original est un peu encore là. On a le plancher carotté qui est encore là, mais on a repeinturé. On a changé un peu notre palette de couleurs. On a rafraîchi. On a mis des plantes. On a changé les lumières. On se sent encore à la maison », explique M. Daigle.

Enjeux de main-d’œuvre?

Alors que plusieurs restaurants connaissent des défis en matière de main-d’œuvre, l’équipe des Sales Gosses ne vit présentement pas d’enjeux en matière de personnel, selon M. Daigle.

« Pour l’instant, ç’a n’a pas été un gros défi. En cuisine, on est trois : moi, Antoine et Dominic (Poulin), l’un des bons amis à Antoine. On est une petite équipe, mais on est bien soudé », explique-t-il.

Une mixologue, qui voit à la création des cocktails, et un sommelier sont aussi de la partie, entre autres. « On a vraiment une belle équipe », dit l’interlocuteur.

Les Sales Gosses, Saint-Roch, restaurant, restauration, rue Saint-Joseph
Vincent Daigle, Antoine Lavoie et Dominic Poulin des Sales Gosses.
Crédit photo: Page Facebook des Sales Gosses

Infos pratiques

Le restaurant Les Sales Gosses est actuellement ouvert du mercredi au samedi, de 17h30 à 22h. L’établissement se situe au 620, rue Saint-Joseph est, dans le quartier Saint-Roch.

Le resto pourrait éventuellement élargir ses heures d’opération, mais l’équipe se « concentre actuellement sur ses quatre journées d’ouverture » en soirée, de dire Vincent Daigle.

À lire aussi:

Ouverture de la Distillerie Arsenal & Co.

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir