Le retrait d’un guichet Desjardins crée de la grogne dans Saint-Roch

Alors que le chantier de construction de la bibliothèque Gabrielle-Roy tire à sa fin, la disparition prochaine d'un guichet automatique de Desjardins fait jaser.

Le retrait d’un guichet Desjardins crée de la grogne dans Saint-Roch | 7 décembre 2023 | Article par Simon Bélanger

Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintroch

Alors que le chantier de construction de la bibliothèque Gabrielle-Roy tire à sa fin, la disparition prochaine d’un guichet automatique de Desjardins fait jaser.

Cet automne, une affiche indiquant le retrait du guichet voisin de la bibliothèque centrale de Saint-Roch apparaissait dans la porte du Complexe Place Jacques-Cartier. On indique son retrait pour le 13 décembre prochain. Deux mois et demi plus tard, la bibliothèque Gabrielle-Roy accueillera de nouveau le public.

«Dû à une baisse d’utilisation importante de ce guichet dans les dernières années, il sera retiré prochainement», peut-on lire sur l’affiche.

Desjardins invite ses membres à utiliser les guichets situés à 700 mètres, dans sa nouvelle succursale. Celle-ci se trouve à l’intérieur de l’édifice Watson, au 800, boulevard Charest Est, comme l’annonçait en primeur Julie Rheaume en janvier 2022.

Sinon, on invite les gens à l’ouest à parcourir 1 kilomètre. En effet, l’autre guichet le plus près se trouve au Jean-Coutu, sur la rue Saint-Vallier Ouest.

«Mauvaise nouvelle»

Sur le groupe Facebook Comité citoyen de Saint-Roch – – Ville de Québec, plusieurs déplorent ce départ. Celui-ci s’ajoute à ceux de guichets autrefois situés près du Haricot magique, sur la rue Saint-François Est, et d’un autre situé sur la rue Caron.

On y dénonce que l’accès n’était pas possible pendant une grande partie des travaux à la bibliothèque. Plusieurs ajoutent même ne pas avoir été au courant que le guichet était désormais accessible.

Interpellé par un utilisateur, Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal de Saint-Roch-Saint-Sauveur, convient qu’il «s’agit d’une mauvaise nouvelle pour laquelle la Ville n’a malheureusement aucun pouvoir». M. Lachance ajoute qu’il s’agit «d’une décision d’affaires de Desjardins».

Déplacements «plus compliqués»

Patrick Harvey se rend habituellement au guichet près de la bibliothèque de deux à trois fois par mois. Lui-même à mobilité réduite, il estime que ce sera «plus compliqué» pour lui d’avoir accès au guichet situé près du Métro Charest.

Publicité

«Je me déplace à pied, je n’ai pas de voiture. Pour moi, c’est 20 minutes de marche aller, 20 minutes retour. […] Il y a des journées où ce n’est pas possible pour moi de faire ça», explique M. Harvey au représentant de Monsaintroch.

Il trouve «aberrant» que ce guichet soit retiré, un peu plus de deux mois avant la réouverture de la bibliothèque Gabrielle-Roy.

«La bibliothèque rouvre deux mois après la date de fermeture. Ils ont attendu cinq ans, avec un guichet automatique qui a été barricadé pendant environ deux ans, qui n’était pas accessible», déplore Patrick Harvey.

La population est invitée à utiliser les guichets automatiques situés au centre de services Desjardins, au 800, boulevard Charest Est.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintroch

Travaux «pris en considération», selon Desjardins

Contactée par courriel, une représentante de Desjardins assure «avoir pris en considération le fait que ce guichet était rendu moins accessible dans le cadre des travaux de rénovation majeurs de la bibliothèque Gabrielle-Roy».

«La baisse des transactions était observée à ce guichet automatique avant le début des travaux de la bibliothèque», explique Isabelle Lalonde, directrice Communications et Partenariats à la Caisse de Québec.

Mme Lalonde ajoute également que l’entente de location arrivait à échéance.

«Il était impossible de maintenir notre guichet automatique à des conditions acceptables sur le plan de l’accessibilité et de la sécurité», soutient-elle.

La représentante de Desjardins précise aussi que cette décision suit «les nouvelles habitudes transactionnelles de [leurs] membres qui ont drastiquement changé la façon dont ils interagissent avec Desjardins dans les dernières années».

«Selon nos projections, ce phénomène continuera de s’accentuer; on s’attend à une migration encore plus importante des transactions vers le numérique», justifie Isabelle Lalonde.

Elle affirme également que «le secteur est bien desservi avec deux autres centres de services et deux centres automatisés avantageusement situés à moins de 700 mètres, soit environ 5 minutes de marche».

«Nous avons relocalisé notre centre de services de la rue Saint-François Est vers le 800 boulevard Charest Est, un pôle commercial visité par nos membres et les utilisateurs des guichets automatiques. D’ailleurs, nous observons une augmentation de l’achalandage tant au comptoir qu’au guichet, ce qui tend à confirmer que ce site est un site pratique pour les gens du quartier», affirme Mme Lalonde.

Finalement, elle ajoute que les heures d’accueil ont été élargies. De plus, Mme Lalonde précise que la succursale située au 150, rue Marie-de-l’Incarnation, dans Saint-Sauveur, est désormais ouverte le samedi.

Selon un reportage de TVA Nouvelles, publié en 2018, Desjardins prévoit la fin des guichets automatiques en 2028.

Cet article bénéficie du soutien de l’Initiative de journalisme local, financée par le Gouvernement du Canada.

 

Lire aussi :

Fermeture de la bibliothèque du Centre récréatif Saint-Roch le 8 janvier

La réouverture de la bibliothèque Gabrielle-Roy approche à grands pas. Mais la patience [...]

Lire sur Monsaintroch

Desjardins: le point de services de Saint-Roch déménagera sur Charest

Le centre de services de Desjardins situé sur la rue Saint-François Est va déménager d[...]

Lire sur Monsaintroch

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.