Le café-bistro L’Échappatoire accueille une clientèle grandissante

Ouvert depuis mi-octobre, le café-bistro L’Échappatoire trouve ses marques dans le quartier Saint-Roch. Situé sur la rue Saint-Joseph Est, le commerce offre à sa clientèle des cafés de spécialité, des sandwichs, des viennoiseries et des pâtisseries.

Le café-bistro L’Échappatoire accueille une clientèle grandissante | 14 décembre 2023 | Article par Olivier Alain

« Le défi d’entrepreneure c’est quelque chose de motivant qui me pousse à me dépasser chaque jour », confie Anabel de Guise, cofondatrice du café L’Échappatoire avec son frère Samuel.

Crédit photo: Olivier Alain

Ouvert depuis mi-octobre, le café-bistro L’Échappatoire trouve ses marques dans le quartier Saint-Roch. Situé sur la rue Saint-Joseph Est, le commerce offre à sa clientèle des cafés de spécialité, des sandwichs, des viennoiseries et des pâtisseries.

Anabel de Guise et son frère Samuel avaient tous les deux en tête de se lancer en affaires depuis quelques années. Le projet s’est concrétisé à l’été 2022. À ce moment, Anabel et Samuel ont commencé à planifier l’ouverture de L’Échappatoire, situé dans le local voisin de L’Affaire est Ketchup.

Samuel travaille depuis quatre ans comme barista. Au fil du temps, il a développé un intérêt marqué pour le café. Ouvrir son propre commerce représentait, en quelque sorte, une suite logique dans son parcours professionnel. Anabel, pour sa part, rêvait depuis longtemps d’avoir un restaurant.

L’Échappatoire propose une ambiance décontractée et accueille une clientèle mixte. Une collection de jeux de société est accessible gratuitement à celles et ceux qui fréquentent le café.

L’achalandage des premières semaines est encourageant : « La café attire plus de gens que prévu. On s’adapte tranquillement à cette nouvelle clientèle », se réjouit l’entrepreneure.

Créer une communauté

Anabel observe déjà une petite communauté qui se forme autour du café. « Les gens reviennent et on apprend à connaître leurs habitudes, il y a quelque chose dans la vie de quartier de Saint-Roch qui rappelle celle d’un petit  village. »

Cette dernière connaissait déjà bien le quartier pour y avoir travaillé deux ans en tant qu’architecte. Elle se réjouit de pouvoir y opérer un commerce.

Une grande partie de la nourriture est faite maison sur place. De plus, un souci particulier est accordé à la provenance des produits.

«On essaie, le plus possible, de vendre des produits  locaux. »

Publicité

Le café vendu à L’Échappatoire provient du micro-torréfacteur Cantook. Samuel a toujours apprécié ce que propose l’entreprise basée sur la rue Saint-Jean. Pour lui, il allait de soi de se tourner vers eux pour l’approvisionnement en café.

« L’équipe du Cantook était super ouverte à l’idée et contente qu’on leur demande. Ils nous ont aidé en nous donnant plein de conseils. »

L’idée de développer leur propre micro-torréfaction est bien présente chez les deux entrepreneurs. Il s’agit toutefois d’un projet à long terme.

Pour l’instant, ils se concentrent plutôt à bien s’établir dans le quartier.

L’Échappatoire accueille sa clientèle du mardi au vendredi, de 7h30 à 17h, le samedi de 9h à 17h et le dimanche de 10h à 17.

 

Lire aussi :

C’est le retour de l’Opération Din-Don!

Lauberivière lance aujourd'hui sa deuxième Opération Din-Don. L'organisme communautaire [...]

Lire sur Monsaintroch

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.