Itinérance : la Ville devient locataire principal du sous-sol de l’église Saint-Roch

La Ville de Québec devient locataire principal du sous-sol de l'église Saint-Roch. La municipalité et ses partenaires y offriront un lieu de répit pour les personnes vulnérables, dont celles en situation d'itinérance.

Itinérance : la Ville devient locataire principal du sous-sol de l’église Saint-Roch | 13 septembre 2023 | Article par Thomas Verret

La municipalité et ses partenaires y proposeront un lieu de répit.

Crédit photo: Thomas Verret

La Ville de Québec devient locataire principal du sous-sol de l’église Saint-Roch. La municipalité et ses partenaires y offriront un lieu de répit pour les personnes vulnérables, dont celles en situation d’itinérance.

L’administration Marchand a confirmé la nouvelle, mardi après-midi, lors d’une conférence de presse. Cette annonce survient à l’aube du premier Sommet municipal sur l’itinérance qui se déroule ce vendredi, à Québec.

Une « porte d’entrée » pour les personnes vulnérables

L’entente conclue avec la paroisse de Sainte-Marie-de-l’Incarnation entre en vigueur le 1er octobre.

L’église Saint-Roch ne redeviendra pas un lieu dédié exclusivement à l’itinérance ni une ressource à bas seuil comme le défunt Local.

« L’objectif, c’est de ne pas avoir une seule place pour les personnes en situation d’itinérance à grands besoins, mais d’avoir plusieurs lieux pour leur venir en aide », a expliqué la responsable de l’itinérance au comité exécutif Marie-Pierre Boucher.

Sur place, des intervenants proposeront de l’accompagnement; du soutien psychologique, de l’aide en matière de santé mentale, de toxicomanie, de recherche de logements, etc.

« C’est un premier lieu de contact où les gens arrivent et peuvent se déposer », a décrit l’élue de Québec forte et fière.

Le logement social pour lutter contre l’itinérance

Préalablement, le maire Bruno Marchand a souligné les récents efforts de la Ville pour diversifier l’offre en habitation.

Au cours des derniers mois, la municipalité a notamment investi dans des projets de logements sociaux et communautaires, dans Saint-Roch et Saint-Sauveur.

Publicité
  • Le projet Zénith sur la rue Prince-Édouard. 108 unités, dont 40 pour des jeunes qui sortent des centres jeunesse. Un partenariat avec l’OMHQ.
  • Le projet Montmagny, à l’intersection du boulevard Charest. 15 studios pour des personnes vivant avec un problème de santé mentale ou à risque d’itinérance. Un partenariat avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale et l’OMHQ.

La Ville a aussi soutenu des organismes dans l’acquisition de terrains dédiés à des fins de logement social, dans Saint-Roch.

  • Le projet Bifröst de PECH sur la rue Caron. 50 logements pour des personnes seules vivant des problématiques multiples et à risque d’itinérance.
  • Le projet de la Bouée sur la rue Saint-François Est. 83 logements pour des personnes vivant seules, avec ou sans besoin particulier, et des familles d’horizons divers (immigrations, monoparentales, etc.).

L’administration municipale identifie le logement social comme « moyen structurant » pour prévenir et réduire l’itinérance.

« On doit être acteur de changements », a déclaré le premier magistrat de Québec.

Un enjeu qui concerne tout le monde

Mais « la Ville ne peut pas agir seule », met en lumière M. Marchand.

« Il faut aussi que les organismes qui s’y consacrent disposent de ressources suffisantes. »

Ce dernier réitère que le gouvernement du Québec doit augmenter la part de financement d’Accès logis, un programme permettant de créer des logements de qualité à un coût abordable.

Depuis le début des années 2000, la Ville et ses partenaires ont soutenu le développement de plus de 6 500 logements. De ce nombre, 1 700 répondent à une clientèle aux besoins particuliers. Des projets ont notamment été réalisés avec l’Auberivière, Pech-Sherpa et Le Piolet.

Collaboration entre les organismes

En octobre 2022, la Ville a d’ailleurs créé une équipe d’intervention pour le vivre-ensemble et la cohésion sociale. Celle-ci assure la coordination stratégique des actions municipales. Elle permet une intervention plus efficace, en complémentarité avec les diverses partenaires, toujours dans le but de prévenir et de réduire l’itinérance à Québec.

« Je suis convaincue que les projets qui seront progressivement mis en place dans le sous-sol de l’église Saint-Roch viendront encore renforcer la collaboration et dynamiser la ville en favorisant la mixité sociale. Québec doit être une ville pour tous », a affirmé Mme Boucher.

Police de proximité

En outre, l’équipe MULTI a vu le jour au printemps 2020. Cette police de proximité patrouille les secteurs attirant une clientèle plus vulnérable. Les policiers valident les besoins des personnes en situation d’itinérance et les redirigent vers les ressources appropriées.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) collabore également avec PECH. L’organisme soutient le travail des forces de l’ordre. Ses intervenants spécialisés assurent la prise en charge et le suivi post-crise de toute personne présentant des problèmes de santé mentale, de déficience intellectuelle ou de toxicomanie, en situation de crise psychosociale ou psychiatrique.

Vision en matière d’itinérance

La Ville mène actuellement une démarche de consultation publique pour élaborer une Vision en matière d’itinérance, laquelle doit être déposée à l’automne.

Sommet municipal sur l’itinérance

Québec est donc l’hôte vendredi du tout premier Sommet municipal sur l’itinérance. Les différents acteurs de la société jouant un rôle dans la prévention et la lutte contre l’itinérance se réuniront pour l’occasion.

L’événement donnera lieu à des échanges sur les réalités de l’itinérance, de même que sur les pistes d’actions prioritaires et innovantes à privilégier. Le sommet mettra également de l’avant l’importance d’agir collectivement pour faire face à tous ces défis. Les municipalités veulent ainsi faire front commun afin d’intervenir efficacement sur ce phénomène.

Lire aussi :

Rues-écoles : finalement 4 écoles pour le projet pilote

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir