L’union fait la force pour Materia et la Maison des métiers d’arts

La fusion entre la Maison des métiers d'art de Québec (MMAQ) et Materia fait de ce centre un véritable pôle pour les arts matériels à l'échelle de la province.

L’union fait la force pour Materia et la Maison des métiers d’arts | 15 décembre 2023 | Article par Thomas Verret

Selon le directeur de la Maison des métiers d’art de Québec (MMAQ), le partenariat avec le Centre Materia ouvre de nouvelles possibilités pour les arts matériels dans la province. « Ce maillage se veut une occasion d’assurer la pérennité pour la formation en métiers d’art, mais aussi pour la diffusion, la recherche et le développement », estime Thierry Plante-Dubé.

Crédit photo: Thomas Verret

La fusion entre la Maison des métiers d’art de Québec (MMAQ) et Materia fait de ce centre un véritable pôle pour les arts matériels à l’échelle de la province.

En jumelant les ateliers de création et de formation de la MMAQ à l’espace d’exposition de Materia, cela en fait le premier centre au Québec à détenir à la fois les mandats de diffusion et de production en métiers d’art.

En plus d’avoir maintenant accès à une enveloppe budgétaire du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour sa mission de fonctionnement, le Centre Materia offre désormais une vaste plateforme pour les professionnels du domaine, les talents émergents également, que les artistes et artisans soit du Québec, du Canada ou de l’international.

« Ça vient bonifier l’expérience pour les artistes », souligne en entrevue le directeur général de la MMAQ, Thierry Plante-Dubé.

Les artistes et artisans pourront venir en résidence de création, faire une exposition, suivre des formations, de même que des ateliers de conférences sur la médiation culturelle, « tout ça à un seul et même endroit », au 367 boulevard Charest Est, dans le quartier Saint-Roch, à Québec.

« Ça devient quasiment comme une expérience 360 pour un artiste qui vient ici, plutôt que de venir chez Materia pour une exposition et que ça s’arrête là », explique M. Plante-Dubé.

Le Centre Materia bénéficie ainsi de ressources supplémentaires, notamment en ce qui a trait aux communications, et d’une visibilité accrue, d’un plus grand rayonnement.

« Ça va aussi améliorer les conditions des artistes en métiers d’art, pour les expositions, les cachets versés, les droits d’auteur, la reconnaissance auprès d’un plus large public », ajoute le DG de la MMAQ.

Les visiteurs pourront quant à eux consulter le centre de documentation, des ouvrages spécialisés sur les métiers d’art, des revues provenant de la France, de l’Italie, du Royaume-Uni, des États-Unis, etc.

Publicité

« Les gens pourront visiter une exposition et venir faire des lectures après, prendre le temps davantage d’en apprendre sur les métiers d’art, en connaître plus sur la matière, les techniques », mentionne Thierry Plante-Dubé.

« Ça vient mettre des mots sur ce qu’ils viennent de voir, en fait. »

Un partenariat naturel

À bien y penser, cette structure unique allait de soi.

Bien des gens pensaient que le Centre Materia et la MMAQ étaient déjà la même entité, d’autres personnes à l’interne le souhaitaient depuis longtemps.

« Il y a quelqu’un qui m’a dit ”ça fait 15 ans qu’on attend ça” », précise M. Plante-Dubé en riant.

« Il faut savoir qu’à l’époque, Materia a été créé par la Maison des métiers d’art », rappelle ce dernier.

« C’est logique qu’on ne fasse qu’un. Après tout, c’est le même endroit, un même lieu, avec des missions très connexes : faire découvrir les métiers d’art », conclut-il.

Le Centre Materia existe depuis 2000. Ses activités englobent l’ensemble des métiers d’art. Les projets touchent divers domaines, tels que le textile, le bois, la pierre, la céramique, le cuir, le verre, l’ébénisterie, la joaillerie, la lutherie, les techniques de moulage, notamment.

Le Centre Materia vu de l’extérieur.

Pour en savoir plus : www.centremateria.com

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir