Saint-Roch dans les années 1950 : le Lafayette en construction | 18 décembre 2022 | Article par Jean Cazes

L’arrivée du Père Noël à Québec le 14 novembre 1959.

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Saint-Roch dans les années 1950 : le Lafayette en construction

La série Saint-Roch dans les années 1950 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Aujourd’hui, nous rappelons l’évolution d’un autre immeuble mythique de l’histoire récente du quartier : le Lafayette.

En date du 14 novembre 1959, l’instantané en vedette souligne la traditionnelle Parade du Père Noël. Elle provient d’une série tirée du fonds du collectif de photographes du Soleil, Photo Moderne. Ce fonds constitue une partie de l’impressionnante collection de négatifs de Jocelyn Paquet.

Dans la galerie en fin de texte, on retrouve la scène comparative, en direction sud, immortalisée le 12 novembre 2022.

Notre intérêt se porte donc principalement sur la construction du Lafayette, édifice remarquable du quartier. Sur sa gauche, tel qu’identifié dans l’annuaire Marcotte de 1959, se trouvait l’immeuble de la compagnie Montréal Trust, lequel sera plus tard démoli.

De l’autre côté de la rue de la Chapelle opéraient la boutique pour enfants Le Petit Chaperon rouge (aujourd’hui, le dépanneur A Plus), des bureaux de médecin et de notaire, ainsi qu’une autre boutique de vêtements pour enfants, La Jouvencelle. Cette dernière a fait place de nos jours à la distillerie Apikol.

Le Lafayette… en rénovation

Vue sur le chantier du futur immeuble Charles-E. Rochette en mai 2000.
Crédit photo: Jean Cazes

Empruntée à une précédente capsule historique, cette photo en ajout illustre la rénovation et l’agrandissement de l’ex-Lafayette sur le site de l’ancien édifice de la Montréal Trust.

Publicité

Après avoir été longtemps à l’abandon, cet immeuble a fait l’objet, au début des années 2000, de travaux de rénovation et d’agrandissement de quelque 13 M$. Cette tour de neuf étages a été rebaptisée en l’honneur de Charles-E. Rochette.

Jocelyn Paquet et les Archives du Photographe

Jocelyn Paquet a été le gestionnaire des Archives du Photographe, fondées à l’origine sous le nom de studio Henri-Georges Pasquier, en 1993. Au fil du temps, des millions d’images, photos et négatifs, provenant de plusieurs fonds, ont nourri cette collection. Aujourd’hui retraité, Jocelyn Paquet demeure actif sur Facebook, où ses publications autour des archives passionnent ses abonné.e.s.

Voir la capsule précédente :

Saint-Roch dans les années 1950 : le futur site du jardin Jean-Paul-L’Allier