Une nouvelle <em>Escale</em> en marche dans les escaliers | 17 août 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Gracieuseté Les radios à roulettes - montage par Monsaintroch

Une nouvelle Escale en marche dans les escaliers

Dans cinq escaliers de la ville, une Escale littéraire et musicale attend les marcheurs du 19 août au 18 septembre. Ces envolées de marches produites par Les radios à roulettes se déploient à partir du quartier Saint-Roch.

En 2021, une première Escale des Radios à roulettes invitait les passant.e.s à partager souvenirs et confidences en lien avec ces lieux de passage particuliers que sont les escaliers. La seconde fête des escaliers propose des expériences sonores construites à partir de ces matériaux de mémoires. Des autrices et auteurs les ont mis en mots. Une trame musicale que signe Josué Beaucage, et qu’il interprète avec Symon Marcoux, les enveloppe.

Dans l’escalier Lépine, on peut découvrir « Arroser les vivants », un texte de Marie-Ève Sévigny. Il s’inspire d’un fait vécu, lors du Sommet des Amériques en 2001.

« Debout dans le mystère » prend place dans l’escalier de la Chapelle. Son autrice Anne-Marie Olivier a puisé dans un souvenir du quartier chinois.

Miguel Fontaine signe « La descente du monde » qui agrémente l’escalier du Faubourg. C’est le souvenir d’une figure du quartier Saint-Roch, qu’on surnommait Ange-Aimée Trente Sous, qui a donné lieu à ce texte.

L’escalier Badelard accueille « Toujours, nous nous retrouvons », de Laura Doyle-Péan. L’histoire vraie sur laquelle se base le texte est empreinte d’une peur vécue dans la rue la nuit.

Publicité

C’est la Saint-Jambienne Alice Guéricolas-Gagné qu’on entend dans l’escalier Lavigueur. « Le cap est un seuil » évoque un abri de fortune sous l’escalier.

Vers une « Escale totale » en 2023

Le collectif en architecture Ato pro, qui avait bâti l’installation de 2021, signe les dispositifs, auquel a collaboré Gabriel Pelletier à la conception graphique.

L’idéatrice et directrice du projet Catherine-Ève Gadoury avait d’abord imaginé une fête à plus grand déploiement pour 2022. Elle devait occuper davantage d’escaliers et proposer des oeuvres installatives architecturales. Il n'a pas été possible de réunir toutes les ressources financières cette année.

« On voulait faire des installations avec des étudiants en architecture. On a réorienté vers le parcours sonore… Mais ce n’est que partie remise pour l’année prochaine. On va le lancer plus tôt! »

D’ici là, les histoires proposées cette année « sont très, très belles », s’enthousiasme-t-elle.

« Je suis toujours admirative du travail des auteurs, mais là, franchement… Marie-Eve (Sévigny) est partie d’une phrase sur le Sommet des Amériques; Anne-Marie (Olivier) a choisi l’histoire d’un homme un peu plus âgé pour qui l’escalier vers le quartier chinois était très exotique… »

Pour se prêter à l’expérience, il faut se munir d’un casque d’écoute et de son téléphone mobile, pour se diriger vers les escaliers participants. Il s’agit des escaliers Lépine, de la Chapelle, du Faubourg, Badelard et Lavigueur, qui relient Saint-Roch à Saint-Jean-Baptiste. Parfois au bas, parfois au haut des marches, on retrouve la borne d’Escale. Il suffit de scanner le code QR qu’on y trouve.

Sommet musical et parcours historique

L’Escale 2022 propose des activités spéciales, le dimanche 28 août.

On pourra entendre un concert inspiré des mythiques escaliers : « Le sommet d'Escale ». Le quatuor de saxophonistes Quasar ‒ Marie-Chantal Leclair, Mathieu Leclair, André Leroux, Jean-Marc Bouchard ‒ y interprétera trois pièces. Il s’agit de « Incantation » de Jean-François Laporte, « Passages » de Yannick Plamondon et « (Rouge) » de Jean Derome.

On les entendra dans trois escaliers, du Vieux-Québec à Saint-Roch :

  • à 11 h dans l'escalier Casse-Cou
  • à 14 h dans l'escalier Charles-Baillairgé
  • à 16 h dans l'escalier de la Chapelle

Ces performances s'inscrivent dans la programmation des Escouades Musicales Urbaines Contemporaines, une série de concerts-surprises imaginée par Quasar et soutenue par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Si les escaliers vous étaient contés, une balade guidée de 2,9 km et huit escaliers, est aussi au programme le même jour. Elle sera conduite par Jean-François Caron, historien membre de la Société historique de Québec et chroniqueur à Radio-Canada. La visite prendra son départ au pied de l'escalier Casse-Cou à 14 h.

On peut réserver sa place pour la marche d’une durée de 1 h 15 au coût de : 5 $ sur https://lepointdevente.com/billets/escale-2022

En cas de pluie, les activités du 28 août seront reportées au 3 septembre.

L'appui financier de la Caisse Desjardins de Québec a permis à la fête des escaliers Escale de voir le jour en 2022. On retrouve des images et autres détails sur la page Facebook de Pop-Ville. On peut visiter le site web des Radios à roulettes pour plus d'informations sur les activités de l'organisme.

Lire aussi :

Un balado pour découvrir Saint-Sacrement autrement