Marie-Josée Hélie, la conservatrice « verte » | 16 août 2022 | Article par Thomas Verret

Présentée comme la candidate conservatrice la plus engagée sur les changements climatiques et l'environnement, Marie-Josée Hélie représente le parti d'Éric Duhaime dans Taschereau.

Crédit photo: Thomas Verret

Marie-Josée Hélie, la conservatrice « verte »

Présentée comme la candidate conservatrice la plus « verte », Marie-Josée Hélie portera les couleurs du parti d'Éric Duhaime dans Taschereau aux élections du 3 octobre.

D'experte en autonomie alimentaire, à Port-Menier, à candidate du Parti conservateur dans Taschereau, Marie-Josée Hélie a fait un virage à 180 degrés. Native de Lanaudière, elle a une formation en agriculture et en exploitation forestière. Cependant, elle a passé la majeure partie de sa vie sur l'île d'Anticosti. Elle y a mis sur pied une ferme en autosuffisance alimentaire.

La candidate du Parti conservateur dans Taschereau, Marie-Josée Hélie, a fondé la Ferme d'à côté dans le village de Port-Menier, sur l'île d'Anticosti, avec l'idée de créer une communauté autosuffisante.
Crédit photo: Thomas Verret

De l'agriculture à la politique

Après avoir mené le projet à bon port, la mère de quatre enfants était prête pour un nouveau défi. La vie l'a amenée à s'impliquer en politique.

« C'est merveilleux ce qui m'arrive. Je suis passée d'un isolement, quasi complet, où je parlais avec ma famille, mon cochon et ma vache, directement à la scène publique », rigole Marie-Josée Hélie.

L'été dernier, la dame déménageait à Québec. Désireuse de s'impliquer socialement, elle ne savait pas comment ce désir allait se traduire. Les idées du Parti conservateur l'ont convaincue.

« Je me suis retrouvée, de cette manière-là, tout simplement », dit-elle.

Publicité

Une famille conservatrice dans Taschereau pour Marie-Josée Hélie

D'ailleurs, Marie-Josée Hélie a constitué l'Association conservatrice de Taschereau. Elle a notamment occupé le poste de présidente.

De fil en aiguille, sa candidature est devenue une possibilité. À l'automne, une rencontre avec le chef Éric Duhaime a concrétisé cette opportunité.

Les membres conservateurs de la circonscription ont confiance en elle. Ils croient en ses moyens pour ravir le comté à Québec solidaire. En avril, elle était désignée candidate.

« J'ai vraiment trouvé une famille au Parti conservateur. J'ai rencontré des gens de cœur, de tous les âges, de différents horizons », partage-t-elle.

En symbiose avec la vision conservatrice

Marie-Josée Hélie prône les libertés individuelles, plutôt que le « gouvernemaman ». La candidate « environnementaliste » estime que le Québec doit profiter de ses ressources naturelles à bon escient. Femme d'action, le « pragmatisme », la «vision économique » et le « réalisme » de la formation conservatrice l'ont interpellée.

« Avec ce que l'on a vécu dans les deux dernières années, je crois qu'on est rendu à se donner un nouveau projet de société au Québec. »

Marie-Josée Hélie est déjà en mode élection, même si la campagne électorale n'est pas encore officiellement lancée. Elle considère avoir la personnalité et les qualités nécessaires pour bien représenter la population de Taschereau, comme l'ont fait par le passé Agnès Maltais (Parti québécois) et Catherine Dorion (Québec solidaire).

« Catherine Dorion est une femme assumée. Elle n'a pas peur de ses idées. Les gens aiment ça. C'est ce qu'ils veulent. Ils l'ont élue pour ça. Je pense qu'ils peuvent en trouver une autre en moi », conclut-elle.

Jeanne Robin représente le PQ dans Taschereau