Le Centre Jacques-Cartier reçoit les honneurs | 15 novembre 2022 | Article par Julie Rheaume

Une parole à donner, parcours multidisciplinaire (dont on voit une image) présenté par le Centre Jacques-Cartier les 17 et 18 juin 2022.

Crédit photo: gracieuseté, Alex Seim

Le Centre Jacques-Cartier reçoit les honneurs

Le Centre résidentiel et communautaire Jacques-Cartier a été récompensé lors du Gala Reconnaissance du Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ) tenu au début novembre. Son spectacle multidisciplinaire Une parole à donner s'y est distingué.

Le ROCAJQ soutient 74 organismes, qui rejoignent plus de 300 000 jeunes dans neuf régions du Québec. Sa mission principale est de « soutenir les membres, qui accompagnent des jeunes aux parcours de vie différenciés et de porter leur voix auprès de la population et des instances politiques ».

Le Gala Reconnaissance, tenu le 3 novembre à Saint-Paulin, en Mauricie, a souligné six initiatives regroupées en trois catégories : la participation citoyenne des jeunes, les services offerts et les pratiques organisationnelles.

Le projet du Centre résidentiel et communautaire Jacques-Cartier

Le Centre résidentiel et communautaire Jacques-Cartier (CJC) a comme mission d'encourager les jeunes de 16 à 35 ans à définir et à prendre leur place dans la société par des processus d’accompagnement, d’apprentissage et de mise en action individuels et collectifs et par l’amélioration de leurs conditions de vie. Il est situé dans Saint-Roch, non loin de la frontière du quartier Saint-Sauveur.

Le spectacle Une parole à donner a été créé dans le cadre du 30e anniversaire du CJC. Il fut à l'affiche les 17 et 18 juin derniers. Il s'agissait d'un parcours déambulatoire intérieur et extérieur. À la fin des soirées, des spectacles étaient présentés dans un Mixbus, une scène nomade, avec des artistes professionnels ayant déjà gravité dans la sphère du CJC : Gab Paquet, Flavie Dufour, Julie Rousseau, Jérôme Casabon et Simon Lachance, entre autres.

Dans le cadre du 30e anniversaire du CJC, les responsables souhaitaient mettre en place « un projet qui reflète la vitalité de la communauté (du Centre), un spectacle qui soit créé (…) par et pour les jeunes. L'idée, c'était de faire rayonner la communauté », explique Clémentine Ogier, chargée de projets pour les 30 ans de l'organisme, en entrevue le 15 novembre.

Publicité

On souhaitait aussi inviter les jeunes au dépassement de soi dans le cadre d'un projet collectif et collaboratif.

Une cinquantaine d'artistes amateurs se sont donc impliqués dans l'aventure au travers de divers ateliers et formations offerts au CJC. « On a choisi de faire se rencontrer les divers médiums que l'on travaille habituellement au Centre Jacques-Cartier, par exemple, la poésie, la bande dessinée, la danse, la musique... Les scènes du spectacle ont été créées grâce à cette rencontre, cette mixité, entre les différents groupes », ajoute-t-elle.

La plupart des participants et participantes étaient des usagers actuels du Centre. Toutefois, certains étaient des anciens du CJC, alors que d'autres avaient été amenées par des personnes qui fréquentent l'organisme. Leur âge moyen se situait entre 20 et 30 ans. Un formateur en art social du CJC et des artistes professionnels sont aussi venus leur donner un coup de pouce pour le projet.

Prix du ROCAJQ

Parmi les six organismes honorés, le Centre Jacques-Cartier est le seul de la région de Québec a avoir reçu les honneurs au Gala reconnaissance du ROCAJQ le 3 novembre grâce à Une parole à donner.

« C'est d'abord une belle reconnaissance de ce que la communauté du CJC a accompli. Ça vient renforcer le sentiment de fierté qu'ils (les participants) ont pu ressentir. Pour nous, c'était un appui à la visibilité de notre mission qui est d'accompagner les jeunes dans leur développement en tant que personnes et de personnes faisant partie d'une collectivité. Puis, on est membre du ROCAJQ depuis longtemps. C'est aussi une belle reconnaissance de notre implication », souligne Mme Ogier.

On peut en savoir plus sur tous les récipiendaires du Gala du ROCAJQ sur le site web de l'événement.

À venir au CJC

L'entrée du Centre Jacques-Cartier
Le Centre Jacques-Cartier, dans le quartier Saint-Roch.
Crédit photo: Gracieuseté

Propulsés par l'énergie d'Une parole à donner, le CJC et ses jeunes planchent actuellement sur un nouveau projet baptisé Briser les murs.

« L'idée c'est de mettre en place un espace de création artistique en allant chercher différents médiums avec lesquels les personnes sont les plus à l'aise. C'est vraiment d'aller dans l'inter-médiums et d'aller dans le dépassement de soi aussi, le dépassement du Centre Jacques-Cartier. L'idée, c'est aussi d'aller vers les espaces publics pour faire de la création », explique Mme Ogier.

Une première expérience, un atelier-rencontre, a eu lieu le 10 novembre dans le cadre de ce projet. Un jam musical a d'abord eu lieu au CJC. Les participants ont ensuite mis le cap vers un parc voisin pour une séance de création, pour ensuite revenir au Centre pour une discussion-bilan de l'expérience, raconte la chargée de projet.

Il est pour le moment trop tôt pour savoir quelle forme prendra ultimement Briser les murs et si cette initiative donnera lieu à un événement public ou un spectacle.

Quant au 30e anniversaire du CJC, une murale devait être réalisée dans la cour arrière du Centre en octobre 2022 pour souligner l'occasion. Toutefois, des « retards administratifs ont fait en sorte que l’œuvre verra plutôt le jour au printemps 2023, précise Clémentine Ogier.

À lire aussi:

Les jeunes à l’honneur pour les 30 ans du Centre Jacques-Cartier

En savoir plus sur...