Heya : la première agence TikTok au Québec a un pied dans Saint-Roch | 3 octobre 2022 | Article par Suzie Genest

Alexandre Turcotte, Tristan Gevaux, Charlie Fernandez

Crédit photo: Gracieuseté

Heya : la première agence TikTok au Québec a un pied dans Saint-Roch

La première agence spécialisée en TikTok au Québec, Heya, a un voire deux pieds dans Saint-Roch. Charlie Fernandez et Tristan Gevaux se sont joints au Montréalais Alexandre Turcotte pour la fonder.

Les deux associés demeurent aux commandes de Réverbère, fondée il y a cinq ans. Charlie Fernandez le souligne : Heya est une entité bien distincte, son approche l’est tout autant.

Reconnu pour son expertise en matière de TikTok, Alexandre Turcotte a commencé à accompagner des organisations il y a environ deux ans. Charlie l’observait à distance.

« Le déclic est multiple. Ça faisait longtemps que je regardais Alexandre aller. Ça me faisait penser à nos débuts avec Tristan. On avait des clients qui s’intéressaient à TikTok et nous demandaient si on allait aller par là », relate-il en entrevue.

Le projet d’affaires s’est entièrement développé à distance, sans que les associés se rencontrent en personne jusqu'ici.

Éduquer et cocréer

TikTok demeure méconnu pour bien des entreprises. Les trois associés aux expériences et visions complémentaires misent sur l’éducation en premier lieu dans leur travail avec la clientèle.

Publicité

« TikTok, au Québec, ça commence. Dans notre offre, on va vraiment accompagner les entreprises et on va faire de la cocréation de contenu. Ça va vraiment, selon nous, être la recette gagnante de leur contenu sur TikTok. Contrairement aux autres réseaux sociaux, on ne peut pas seulement engager un photographe, prendre ses images, écrire un texte. C’est une tout autre démarche », explique Alexandre Turcotte.

Pour TikTok, Instagram ou Facebook ne sont pas des compétiteurs, poursuit-il.

« Le compétiteur de TikTok, c’est YouTube, ou même la télévision. »

Ce qui distingue également TikTok, c’est « la puissance de son algorithme ». Celle-ci nous permet de « découvrir facilement et organiquement » des organisations qui nous ressemblent, lit-on dans le communiqué de Heya. Si on en comprend bien les codes et qu'on les utilise à son avantage, on pourra rejoindre « des centaines de milliers de personnes en seulement quelques vidéos »,

Plus authentique, moins dispendieux

Dans le communiqué de Heya, Charlie Fernandez souligne les avantages de TikTok sur le plan des coûts. « On parle d’enchères publicitaires ultras compétitives, mais également de collaborations avec des créateurs de contenus qui sont de 30 % à 40 % moins dispendieuses que sur d’autres plateformes sociales! »

Le recherche de l’image parfaite, léchée, améliorée n’est plus autant au cœur de la démarche sur TikTok. Tristan Gevaux note « un beau retour à l’authenticité dans les contenus ».

« On le voit dans les tendances globalement sur les réseaux sociaux aussi. Moins de filtres, plus de choses prises sur le moment, par exemple avec TikTok Now, sans faire quoi que ce soit dessus… Ce mouvement vers l’authenticité, je pense qu’il a été amorcé […] du moment où il y a eu l’apparition des live et des stories. »

Les organisations ont commencé peu à peu à s’adapter à cette façon de faire, dit-il. Les enjeux sociaux et environnementaux de notre époque doivent « être abordés de façon authentique », ajoute Tristan Gevaux. « De plus en plus, on essaie de montrer les vraies choses, même s’il y a encore du travail à faire. »

« Ceux qui se démarquent le plus sur TikTok sont ceux qui sont les plus authentiques », renchérit Alexandre Turcotte.

On retrouve Heya au https://agence-heya.com/

Lire aussi :

Le futur café Kogi enflamme TikTok