Fermeture pour la Boucherie Eumatimi | 22 mars 2022 | Article par Julie Rheaume

La Boucherie Eumatimi, située au 241, rue Saint-Joseph est, offrait des produits locaux sans hormone ni antibiotique.

Crédit photo: archives

Fermeture pour la Boucherie Eumatimi

La Boucherie Eumatimi, située sur la rue Saint-Joseph, a annoncé qu'elle fermera bientôt ses portes. Sa dernière journée d'opération aura lieu le 25 mars.

« C'est avec beaucoup d'émotions que nous vous annonçons que la Boucherie Eumatimi cessera ses activités... Nous vous remercions, chère clientèle, d'avoir était présente durant près de 20 ans. C'était un réel plaisir de vous servir durant toutes ces années! Notre dernière journée sera le vendredi 25 mars 2022. Nous vous offrons un rabais de 15% sur produits sélectionnés en magasin. Au plaisir de vous voir une dernière fois dans notre boucherie! », ont écrit les responsables sur la page Facebook du commerce, le 22 mars.

« Chers clients, chères clientes, je vous informe aujourd'hui que je pose les couteaux après 20 années de bonheur avec vous. En effet, la boucherie cessera ses opérations le vendredi 25 mars (…). Sachez que durant toutes ces années vous nourrir a été un plaisir. Avec passion et amour. Merci! Un gros merci! - Michelle », a aussi indiqué la propriétaire Michelle Cyr.

Les motifs qui expliquent cette fermeture restent toujours inconnus pour le moment.

La Boucherie Eumatimi, située au 241, rue Saint-Joseph est, offrait des produits locaux sans hormone ni antibiotique.

Viande bovine, porc et porcelet, agneau, veau de lait, volailles, sauvagines, gibiers, charcuteries et mets préparés étaient offerts à l'établissement. Ce dernier était notamment reconnu pour son bœuf Black Angus de qualité Prime, élevé dans le Centre-du-Québec, à Saint-Majorique-de-Grantham.

Longue histoire

En 2017, Monsaintroch avait par ailleurs souligné les 15 ans d'Eumatimi dans un article. À l'époque, la boucherie fournissait plusieurs restaurants réputés de la capitale.

Publicité

« Ce qui distingue Eumatimi, c’est la volonté de la famille de mettre en valeur la viande. Selon le type de coupe, près de 60% de la bête peut être gaspillée et utilisée pour le bœuf haché. Chez Eumatimi, on exploite le bœuf au maximum, en mettant en valeur des pièces comme l’onglet, la hampe, le rumsteak », peut-on lire dans l'article au sujet de l’établissement reconnu pour ses viandes de qualité.

 

Eumatimi
Message de la propriétaire sur Facebook, le 22 mars.
Crédit photo: courtoisie

Lire aussi :

Pause Café & mini beignes se gare sur Saint-Joseph