Surveillance accrue, nouvel aménagement et toilettes au Carré Lépine

Des toilettes seront installées ce printemps dans le secteur du Carré Lépine.  La Ville de Québec promet également une surveillance accrue dans le secteur, afin de répondre aux préoccupations de citoyens quant à la sécurité des lieux. Un plan d'aménagement du Carré Lépine a d'ailleurs été présenté lors de la dernière rencontre du Conseil de quartier de Saint-Roch.

Surveillance accrue, nouvel aménagement et toilettes au Carré Lépine | 5 avril 2022 | Article par Julie Rheaume

Un rendu du nouvel aménagement du Carré Lépine.

Crédit photo: Ville de Québec

Des toilettes seront installées ce printemps dans le secteur du Carré Lépine.  La Ville de Québec promet également une surveillance accrue dans le secteur, afin de répondre aux préoccupations de citoyens quant à la sécurité des lieux. Un plan d’aménagement du Carré Lépine a d’ailleurs été présenté lors de la dernière rencontre du Conseil de quartier de Saint-Roch.

Lors de la séance du Conseil municipal du 4 avril, la conseillère et membre du comité exécutif Marie-Pierre Boucher a voulu s’adresser aux citoyens qui « habitent » le secteur du Carré Lépine  et « qui côtoient la souffrance quotidienne ».

« Il y a des gens qui, tous les jours, rencontrent des gens qui vivent des difficultés. C’est comme un supplice de la goutte d’eau de côtoyer cette souffrance tous les jours. On parle beaucoup des personnes en situation d’itinérance, mais parfois (il y a des personnes) qui voient des choses se passer sur leur balcon, sur leurs murs, dans leur cour… On ne leur porte pas l’attention qu’on devrait. La dernière fois, (on a eu des résidents et des gens d’affaires) qui sont venus nous parler et on leur a dit ”On vous revient”. Mais, aujourd’hui, on leur est revenu seulement le 1er avril. On vous revient : on vous revient trop tard. On a créé des délais. On a joué au ping-pong avec eux. On fait en sorte qu’ils ne se sentent pas écoutés. Ils sentent qu’on ne répond pas à leurs besoins. Moi, aujourd’hui, ce que j’ai le goût de dire à ces citoyens : ”On vous écoute” », a plaidé Mme Boucher.

Sécurité du Carré Lépine

Marie-Pierre-Boucher a ensuite fait état de mesures pour répondre aux inquiétudes de certains habitants du secteur, notamment en matière de sécurité.

« On va assurer la surveillance 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Les citoyens voient qu’il y a des gens qui sont là de jour, mais ne voient pas s’il y a de la surveillance de nuit. Ils ne se sentent pas en sécurité (…). On veut vous assurer cette sécurité-là (…) dès le mois d’avril, dès maintenant », a -t-elle indiqué.

Monquartier a contacté le Service de police de la Ville de Québec pour en savoir davantage sur les mesures qui seront mises en place.

« Le SPVQ effectue une surveillance particulière dans le secteur du Carré-Lépine/Lauberivière et les environs. Le Service de police de Québec possède l’agilité d’ajuster ses effectifs, et ce, en fonction des besoins réels sur le terrain. Ainsi, l’équipe Multi, en service depuis le printemps 2020, patrouille à pied le secteur tous les jours afin de prévenir toute situation pouvant avoir des conséquences pour les résidents du secteur. Le SPVQ travaille en collaboration avec d’autres partenaires Ville qui s’assureront de la coordination d’agents de sécurité qui seront présents dans le secteur », a répondu la porte-parole du SPVQ, Sandra Dion, dans un courriel.

La police invite donc « les citoyens témoins d’incivilités, de désordre, de méfaits ou tout autre crime, à contacter immédiatement le 911 pour une prise en charge rapide de la situation. Évidemment, le SPVQ demeurera vigilant et modulera ses effectifs sur le terrain en fonction des constatations faites », d’ajouter l’agente aux communications.

Bloc sanitaire et plan d’aménagement

Toilettes publiques
Une roulotte de toilettes comme celle que l’on devrait retrouver au Carré-Lépine.
Crédit photo: Gracieuseté

Des toilettes seront aussi installées dans le secteur du Carré Lépine pour répondre aux besoins des résidents, personnes en situation d’itinérance, cyclistes et passants. « On veut s’assurer que ce soit un endroit propre », a indiqué Marie-Pierre Boucher, le 4 avril.

Publicité

L’arrivée de toilettes a d’ailleurs déjà été discutée lors de la séance du Conseil de quartier de Saint-Roch, le 31 mars.

Une roulotte de toilettes, propriété de la Ville, qui fait partie de « l’inventaire d’équipement d’Expo-Québec », sera installée au Carré Lépine ce printemps, une installation temporaire. « On vise le mois de mai » pour la mise en place, a précisé le conseiller de Saint-Roch–Saint-Sauveur Pierre-Luc Lachance, au Conseil de quartier.

L’idée est d’avoir une installation similaire à celle de la place Jacques-Cartier, a-t-il précisé : « une installation qui, de surcroît, est accessible au niveau universel ».

Le 31 mars, Pierre-Luc Lachance a d’ailleurs présenté un plan d’aménagement du Carré Lépine, avec le bloc sanitaire temporaire, des luminaires et des arbres. Il a également annoncé la présence d’un agent de sécurité sur les heures d’opération des toilettes, dont l’horaire reste à préciser.

Les toilettes ne seront pas disponibles 24 heures sur 24, en raison des coûts élevés liés à la présence constante d’un agent de sécurité, a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, la vocation du Carré Lépine devrait rester publique. Elle n’est pas visée par un futur projet de développement d’un promoteur, a précisé l’élu à la suite d’une question d’une membre du Conseil de quartier.

Saint-Roch
Une vue du plan d’aménagement du Carré Lépine.
Crédit photo: Ville de Québec

Dialogue

Au Conseil municipal, Marie-Pierre Boucher a aussi promis de continuer le dialogue avec les résidents du secteur.

« Finalement, on assure la continuité des brigades de rue de Lauberivière, qui permettent aussi de contribuer à l’entretien du secteur. Je sais que c’est faible, pour l’instant, par rapport à ce (que les citoyens du secteurs) vivent… Parce que je le répète : personne ici ne voudrait vivre ce que ces gens-là vivent au quotidien et ça n’enlève rien à ce que vivent les gens en situation d’itinérance. Pour la suite, on assurément besoin d’établir un dialogue », a indiqué Marie-Pierre Boucher, le 4 avril.

L’élue entend « personnellement » aller à la rencontre des résidents du secteur du Carré Lépine cette semaine afin d’établir les bases de cette discussion, notamment dans le but d’établir l’éventuelle suite des choses.

« Je veux m’excuser auprès de ces citoyens-là, qui ne se sont peut-être pas sentis écoutés, mais je comprends vraiment leur souffrance », a-t-elle affirmé.

Pour Jean-François Gosselin, l’intervention de Mme Boucher était « de la musique à (ses) oreilles) ». « On est en mode solution : bravo », a-t-il indiqué au sujet des mesures annoncées par la conseillère.

« C’est gros, c’est attendu depuis longtemps dans le secteur », a conclu le conseiller de Québec 21 et membre associé du comité exécutif lors du Conseil municipal du 4 avril.

 

Saint-Roch
Un rendu du nouvel aménagement du Carré Lépine.
Crédit photo: Ville de Québec

Lire aussi :

Des toilettes publiques autonettoyantes à la frontière Saint-Roch – Vieux-Québec?

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.