Le 101, restaurant de quartier: ouverture officielle le 2 décembre | 24 novembre 2021 | Article par Julie Rheaume

La devanture du 101, restaurant de quartier, sur la rue Saint-Joseph.

Crédit photo: Suzie Genest

Le 101, restaurant de quartier: ouverture officielle le 2 décembre

Le 101, restaurant de quartier ouvrira officiellement ses portes sur la rue Saint-Joseph Est le 2 décembre. Le chef propriétaire Charles Gignac souhaite y offrir une cuisine d'inspiration française dans une ambiance conviviale et sans prétention.

Avant l'ouverture officielle de l'établissement, le chef-propriétaire Charles Gignac a décidé de procéder à une période de rodage qui a débuté il y a quelques jours.

Publicité

L'établissement a donc commencé à accueillir les convives. Au menu, on y trouve présentement truite fumée, pintade, morue ou pithiviers au canard, entre autres gourmandises. Ces plats sont disponibles à la carte ou en formule cinq services.

Charles Gignac souhaite offrir une cuisine d'inspiration française dans une ambiance décontractée, « pas prétentieuse », à des prix assez abordables, explique-t-il en entrevue téléphonique. Même si les cuisiniers ont œuvré dans des établissements d'Europe et portent la traditionnelle toque, le proprio ne souhaite pas que l'expérience en salle à manger soit guindée pour autant.

Une fois que le 101 aura pris son envol, le menu et ses formules pourraient évoluer au fil du temps. « Après le rodage, on va déterminer ce que l'on veut », explique M. Gignac.

Horaire et projets

Pour le moment, l'établissement sera en opération du jeudi au lundi pour le souper, de 17h à 21h30. « Je ne veux pas brûler » le personnel, dit-il, notamment.

Alors que plusieurs restaurants ferment leurs portes les dimanches et les lundis, M. Gignac souhaite entre autres accueillir ses collègues de la restauration, afin qu'ils puissent profiter d'un bon repas durant leurs journées de congé.

Le chef aimerait, à « moyen terme » également ouvrir ses portes pour le brunch les samedis et dimanches, une formule très appréciée des gourmets de Québec.

Affaire de famille

Ce projet de restaurant germait dans la tête de Charles Gignac depuis quelques années. Le chef avait Saint-Roch dans sa mire, un point chaud de la gastronomie à Québec doté d'une scène culinaire « énergique ».

Pour lui, le 101, restaurant de quartier, c'est une affaire de famille. Il y a environ deux ans, le père et l'oncle de Charles ont d'abord fait l'achat du bâtiment situé au 101, Saint-Joseph Est.

Une épicerie latino-américaine y occupait le rez-de-chaussée. Une fois le bail du commerce terminé, la bâtisse, « qui n'avait pas reçu d'amour depuis 30 ou 40 ans », a subi des travaux. Aux étages, on retrouve des appartements locatifs et des logements touristiques.

Le cousin de M. Gignac, un entrepreneur, a procédé aux rénovations alors que la sœur du chef-propriétaire, qui est maraîchère en Estrie, lui fournira des légumes bio. La conjointe du cuistot s'occupe quant à elle de la location des logements touristiques à même le bâtiment.

Le logo du restaurant est d’ailleurs constitué d'un cercle, une référence au cercle familial, dit-il.

Pour plus de renseignements ou réservations, on peut consulter le site web du 101, restaurant de quartier.

101 restaurant de quartier
L'équipe du 101 restaurant de quartier, dans Saint-Roch.
Crédit photo: courtoisie, Facebook