<em>La vie des Noir.e.s compte</em> : du « street art » contre le racisme systémique | 13 août 2021 | Article par Suzie Genest

Murale de Wartin Pantois dans le cadre du projet « La vie des Noir.e.s compte ». Quartier Saint-Jean-Baptiste, 13 août 2021

Crédit photo: Wartin Pantois

La vie des Noir.e.s compte : du « street art » contre le racisme systémique

Dans la foulée d’actions « Black Lives Matter » réalisées ailleurs sur le continent nord-américain, deux œuvres artistiques font leur apparition ces jours-ci au centre-ville de Québec. Plusieurs organisations locales portent ensemble ce projet sous le thème « La vie des Noir.e.s compte ». Il vise à dénoncer le racisme systémique et ses conséquences pour les personnes noires.

Publicité

La Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs de Québec, l’Association haïtienne de Québec, le Conseil panafricain de Québec, le Forum Jeunesse Afro-québécois et le groupe afroféministe SisterHood ont fait équipe avec la Ligue des droits et libertés - section de Québec dans ce projet.

« Noire et Québécoise ça se peut! »

Aujourd’hui, vendredi, un collage de Wartin Pantois a fait son apparition sur un mur du quartier Saint-Jean-Baptiste. Ce mur avait attiré l'attention par le passé, rappelle l'artiste. « C'est un lieu où il y a déjà eu un collage d'Atalante. Puis des graffitis antiracistes. Un mur approprié, quoi. » Ledit mur se trouve à l'angle côte d'Abraham - Sainte-Geneviève.

Murale Wartin Pantois La vie des Noir.e.s compte
Murale de Wartin Pantois « La vie des Noir.e.s compte » dans Saint-Jean-Baptiste, 13 août 2021

Comme pour d’autres interventions ces dernières années dans nos quartiers, Wartin Pantois a créé son collage photographique avec des citoyen.ne.s. Des personnes issues de différentes communautés culturelles à Québec ont pris part aux séances de photographie. Les participant.e.s ont aussi partagé des réflexions avec l’artiste :

« Ne demande pas à ma fille d'où elle vient. Noire et Québécoise ça se peut! »
- Marielle

« Au fond de toi, tu sais que tu es né pour briller, alors ne laisse aucune nuance absorber ton intensité. »
- Iruka

« Il est temps que les personnes racisées ne soient plus traitées comme des citoyennes et citoyens de second rang. Nous avons espoir que cette génération est celle qui mettra un terme au profilage racial, aux discriminations dans les milieux de travail, bref au racisme systémique. »
- Wendy

« My hope for the BLM movement is that we continue to learn and have conversations about race and racism so that we can work on eradicating white supremacy and focus on building a more equitable society. »
- Michelle

Une fresque près de la rue Saint-Joseph

Au cours de la fin de semaine, le peintre Jean-Marc Ouattara révélera à son tour une oeuvre contre le racisme. Il s'agira d'une fresque sur rue dans le quartier Saint-Roch. On la verra sur la rue Notre-Dame-des-Anges, entre la rue Dorchester et de La Cité, du 15 août au 20 septembre, révèle une publication du 12 août sur la page Facebook de l’émission Dignité noire à CKIA 88,3.  Tout laisse croire qu'on pourra apercevoir l'artiste originaire de la Côte d'Ivoire à l'oeuvre d'ici ce dimanche... Dans Saint-Roch, il a auparavant collaboré au décor du restaurant Chéri Coco.

Selon nos sources, la Société de développement commercial (SDC) Saint-Roch a apporté sa collaboration au projet « La vie des Noir.e.s compte ». Lundi, une conférence de presse en présence des organisations impliquées dévoilera officiellement les deux œuvres.