La passerelle de la Tortue fermée temporairement pour des travaux | 4 août 2021 | Article par Julie Rheaume

La passerelle de la Tortue, le 15 juillet dernier.

Crédit photo: Jean Cazes

La passerelle de la Tortue fermée temporairement pour des travaux

La passerelle de la Tortue, qui relie le secteur de la Pointe-aux-Lièvres à Limoilou, devrait être accessible sous peu, selon la Ville de Québec, après avoir été fermée pour des travaux ce mercredi 4 août.

Publicité

Des usagers de la passerelle avaient remarqué sa fermeture ce mercredi. « La Ville procède actuellement à des travaux de correction de la peinture des pièces d’acier et de la teinture des mâts sur la passerelle. La présente fermeture est d’une durée d’une seule journée, la passerelle sera accessible sous peu », a indiqué Wendy Whittom, conseillère en communication à la Ville de Québec, à Monquartier.

« Ces travaux correctifs se poursuivent jusqu’à la fin août. D’autres fermetures ponctuelles pourraient survenir. Il n’y a pas d’échéancier précis de ces fermetures ponctuelles, elles auront lieu au besoin, selon l’avancement des travaux de l’entrepreneur », a ajouté Mme Whittom par couriel.

Rappel

La passerelle et le nouveau pavillon de la Pointe-aux-Lièvres ont été inaugurés officiellement par la Ville de Québec à la mi-juillet. Notre collègue Jean Cazes était alors sur place.

La construction de la passerelle de la Tortue et l’aménagement de ses approches sur les deux rives de la rivière Saint-Charles ont requis un investissement global de 6,1 millions $ répartis entre le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (5  millions $) et la Ville de Québec (1,1 million $), indiquait la Ville dans un communiqué émis le 15 juillet.

Le nom de la passerelle avait été proposé par le comité de toponymie de la Ville. « La tortue, en plus d’être associée à l’histoire du site et aux traditions des Premières Nations, évoque une promenade contemplative pour joindre le parc de la Pointe-aux-Lièvres », précisait alors la municipalité.

« La réalisation de la passerelle concrétise l’un des principaux objectifs du Plan de mise en valeur des rivières, soit de favoriser leur accessibilité en tissant des liens avec les quartiers, en l’occurrence les quartiers Saint-Roch et du Vieux-Limoilou. Les résidents de l’écoquartier pourront ainsi se rendre facilement, à pied ou à vélo, jusqu’aux commerces et services de proximité de la 3e Avenue », avait de son côté expliqué Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.