La lunetterie Doyle s’amène au 380, de la Couronne | 18 mai 2021 | Article par Julie Rheaume

Une vue de la tour Fresk, de la rue de la Couronne, en 2019.

Crédit photo: Jean Cazes

La lunetterie Doyle s’amène au 380, de la Couronne

La lunetterie Doyle aura pignon sur rue au 380, de la Couronne, à la tour Fresk, à compter du mois de juillet. La nouvelle succursale de Saint-Roch sera le fruit de la fusion entre les boutiques de Doyle pour Langlois Opticien et Lunetterie du Faubourg, qui fermeront leurs locaux respectifs des rues Saint-Joseph et Saint-Jean.

Publicité

« En juillet, les boutiques de Doyle pour Langlois opticien et Doyle pour Lunetterie du Faubourg fusionnent dans un tout nouveau local dans le quartier St-Roch au 380 de la Couronne », a tout récemment indiqué Doyle sur sa page LinkedIn. La nouvelle a été confirmée par la directrice marketing de la bannière.

Il y a onze mois, la chaîne d’opticiens annonçait que Langlois opticien, présent au 337, rue Saint-Joseph est, et Lunetterie du Faubourg, depuis longtemps actif sur la rue Saint-Jean, faisaient maintenant partie du groupe Doyle.

Ces deux succursales fermeront leurs magasins respectifs pour se fusionner et opérer dans un local plus grand à la tour Fresk, un immeuble à logements haut de gamme de la firme Cromwell. Des espaces commerciaux occupent le rez-de-chaussée du bâtiment.

Nouvelle boutique

La nouvelle boutique du 380, de la Couronne devrait être en opération la première semaine de juillet, a précisé Catherine Quintal, directrice marketing chez Doyle, en entretien téléphonique. Les succursales des rues Saint-Joseph et Saint-Jean resteront ouvertes d’ici là. Elles pourraient toutefois fermer leurs portes une journée ou deux avant l’ouverture de la nouvelle boutique, question d’effectuer leur déménagement.

Mme Quintal promet un plus vaste espace d’une superficie de 2500 pieds carrés, ainsi qu’un plus grand choix de montures. Certaines lunetteries n’offrent qu’une sélection restreinte de montures d’une même marque, Doyle aime proposer un choix plus étendu pour chaque griffe, selon la directrice marketing. On promet aussi des services d’optométrie à temps plein et des équipements de pointe pour les examens de la vue, précise-t-elle.

On y trouvera « deux salles d’optométrie et des espaces de stationnements pour nos clients », d’ajouter David Lapointe, de chez Langlois Opticien et copropriétaire, par courriel.

Le nouveau magasin sera aménagé par le designer Zébulon Perron, qui compte plusieurs projets pour des restos branchés et des hôtels à son actif. Ce dernier est un fidèle collaborateur de Doyle.

Pas de pertes d’emploi

Les équipes des deux succursales uniront leurs forces dans les nouveaux locaux. Il n’y aura pas de pertes d’emplois, dit Mme Quintal.

David Lapointe et Julie Lamontagne (Lunetterie du Faubourg) resteront aussi à bord à titre de copropriétaires de la boutique de la rue de la Couronne, précise la porte-parole.

Plus de 40 ans

En décembre 1978, l’optométriste Luc Doyle fonde Doyle au cœur du quartier historique Saint-Henri à Montréal. La boutique familiale de la rue Notre-Dame accueille les clients depuis plus de 40 ans, peut-on lire sur le site web de l’entreprise.

De nombreuses autres succursales ont depuis vu le jour dans la région montréalaise et à Québec, entre autres.

Pour souligner son 40e anniversaire, la succursale de Saint-Henri avait d’ailleurs subi un coup de jeunesse de la part de Zébulon Perron, rappelle Catherine Quintal.

L’image diffusée sur la page LinkedIn de Doyle pour annoncer la nouvelle boutique.
Crédit photo: courtoisie

En savoir plus sur...