Imbroglio sur la collecte des feuilles mortes dans Saint-Roch | 2 novembre 2021 | Article par Julie Rheaume

La collecte des feuilles mortes a bel et bien lieu dans Saint-Roch, mais pas dans le Vieux-Québec.

Crédit photo: Kapa65/Pixabay.com

Imbroglio sur la collecte des feuilles mortes dans Saint-Roch

Un citoyen de Saint-Roch affirme qu'un employé de la Ville lui aurait dit que la collecte des sacs de feuilles mortes ne se faisait pas dans son secteur. Monquartier est allé aux sources. La collecte se fait bel et bien dans le voisinage. On lui aurait tout simplement fourni une information erronée.

Publicité

L'administrateur d'une coopérative d'habitation située sur la rue de Saint-Vallier Est, prés du complexe Méduse, a affirmé s'être fait dire par un employé de la Ville que les collectes de feuilles mortes ne se faisaient pas dans son quartier, car il n'y avait pas assez de volume.

Le citoyen se serait adressé à son bureau d'arrondissement et on lui aurait répondu que la collecte n'était pas disponible dans le Vieux-Québec, car son lieu de résidence de Saint-Roch était considéré comme faisant partie du Vieux-Québec. Nous avons donc tenté d'en savoir davantage auprès de la Municipalité.

« Après vérification, la collecte des feuilles est offerte partout sur le territoire sauf à l’intérieur des murs du Vieux-Québec. L’adresse que vous avez transmise (...) est donc desservie, comme l’indique d’ailleurs Info-Collecte », a indiqué Mireille Plamondon, conseillère en communication à la Ville de Québec, à Monquartier, le 2 novembre.

« Le citoyen semble avoir reçu une mauvaise information. Un avis sera transmis à nouveau aux services de première ligne pour qu’ils aient la bonne information », poursuit Mme Plamondon.

Le ramassage bat son plein

Dans un communiqué publié le 1er novembre, la Ville rappelle d'ailleurs à la population que la collecte automnale des feuilles et des résidus de jardinage est en cours. Celle-ci se poursuit jusqu'au 21 novembre, comme nous le rapportions dans un texte publié en octobre.

Pour faciliter les opérations de collecte, elle demande « la collaboration des citoyens afin qu’ils placent leurs sacs de feuilles en bordure de la rue, sur leur terrain, le dimanche de chaque semaine. Les fournisseurs de collecte peuvent ainsi ramasser les sacs tout au long de la semaine selon les disponibilités des camions et des chauffeurs. La collecte se fait du lundi au samedi ».

Comme c’est le cas dans plusieurs secteurs, la pénurie de main-d’œuvre frappe aussi les fournisseurs de collecte des matières résiduelles. Afin de s’adapter à cette réalité, les heures de collecte pourraient être prolongées au cours des prochaines semaines, avisent les autorités municipales.

Le sac de papier est un excellent choix pour cette collecte, mais les sacs de plastique orange ou transparents peuvent aussi être utilisés. Les sacs de plastique noir ou vert sont à éviter, parce qu’ils provoquent de la confusion chez le collecteur qui risque de ramasser les résidus verts avec les ordures.

La Ville rappelle également aux citoyens qu’au lieu de ramasser leurs feuilles, ils peuvent feuillicycler. « Cette pratique consiste à passer la tondeuse sur les feuilles afin de les déchiqueter pour en faire de l’engrais. Simple et facile, le feuillicyclage permet de réduire le nombre de sacs utilisés. »