De la « cuisine de tranchée » offerte cet été à Québec | 14 avril 2021 | Article par Véronique Demers

Des plats prépatés par le traiteur Concentrik.

Crédit photo: courtoisie Facebook

De la « cuisine de tranchée » offerte cet été à Québec

Soyez rassurés! Québec ne part pas en guerre, même s’il y a de la « cuisine de tranchée » qui se pratique au Centre Jacques-Cartier. D’ici juillet, les deux cofondateurs du traiteur Concentrik, Mathieu Pettigrew et Christian Lavoie, comptent ouvrir leur production de plats préparés au public.

Publicité

« Par cuisine de tranchée, ça veut dire de la cuisine en gros, de grande production. Ce n’est pas comme au restaurant, un repas à la fois. C’est pour ça qu’on est un traiteur, et non un restaurateur. Cela étant dit, on vise des repas santé, à 50 % végé et 50 % carnivore », explique Mathieu Pettigrew, directeur général du traiteur Concentrik, inscrit au Registre des entreprises depuis le 25 août 2020. La production en cuisine se déroule au Centre Jacques-Cartier (CJC).

Fournissant en plats préparés une centaine d’enfants issus de deux CPE (l’un dans Saint-Jean-Baptiste, l’autre dans Limoilou) et une demi-douzaine d’organismes venant en aide aux populations vulnérables – dont le Local centre-ville – le traiteur Concentrik souhaite offrir également au public ses plats préparés à coût modique.

« Cuisine de tranchée, ça veut dire de la cuisine en gros, de grande production. Ce n’est pas comme au restaurant, un repas à la fois. »
Crédit photo: Gracieuseté - Concentrik

« La pandémie a mis à jour les besoins en terme de santé alimentaire, sécurité alimentaire et dignité des gens au centre-ville », fait remarquer M. Pettigrew, responsable de la production et résident du quartier Saint-Sauveur, tout comme son acolyte Christian Lavoie.

Mathieu Pettigrew, de Concentrik, et Marie-Pierre Deraspe, du YMCA Saint-Roch
Crédit photo: Gracieuseté - Concentrik

Rappelons que Christian Lavoie s’était présenté comme candidat de Citoyens au pouvoir dans le comté de Taschereau aux élections provinciales, en 2018.

Équipe communautaire

Outre Mathieu Pettigrew et Christian Lavoie, trois cuisiniers mettent également la main à la pâte. Marie-Pierre Deraspe du YMCA Saint-Roch, donne aussi un coup de main au projet, qui se veut inclusif, ainsi que trois cuisiniers.

« À l’interne, on essaie de faire affaire avec des personnes en réinsertion sociale, en travaux communautaires, des ex-détenus et des bénévoles. (…) Avec tous les projets qu’on a, on aura sûrement pignon sur rue. Rien n’est confirmé pour l’instant, mais ce n’est pas notre intention de s’installer à moyen, long terme au Centre Jacques-Cartier », détaille M. Pettigrew.

Il est possible de joindre le traiteur Concentrik par courriel au concentrik1@gmail.com et par l’entremise de sa page Facebook.