Antitube perd sa directrice générale… et recrute | 3 juin 2021 | Article par Julie Rheaume

Catherine Pelletier, directrice générale d'Antitube.

Crédit photo: courtoisie

Antitube perd sa directrice générale… et recrute

Antitube, un organisme de Québec notamment spécialisé dans la diffusion du cinéma, perd sa directrice générale. Catherine Pelletier a annoncé publiquement son départ en début de semaine.

Publicité

Sur sa page Facebook, Antitube a partagé lundi le mot de Mme Pelletier. « C’est avec un pincement au cœur, mais beaucoup de sérénité que je vous annonce mon départ de la direction générale d’Antitube. J’ai adoré occuper ce poste et j’ai travaillé passionnément pour faire en sorte que cet organisme soit vivant et stimulant, un élément pertinent du milieu culturel cinématographique de la ville de Québec et de toute la province », a-t-elle écrit.

« Je suis immensément fière d’avoir imaginé, réfléchi, développé le projet de la future salle de diffusion d’Antitube, le Circuit Beaumont, qui verra le jour dans les prochains mois. Tout ce travail investi et acharné, je l’ai fait aux côtés de mon collègue, mon ami, un programmateur de talent et roi du dance floor, l’unique Jason Béliveau! Merci pour ces six ans de confiance, de débats enflammés et passionnants et surtout merci pour ce partnership professionnel de qualité! On a rêvé notre propre salle depuis nos débuts au Cartier et elle verra enfin le jour, je suis si fière de nous! », a-t-elle ajouté.

Que compte faire Catherine Pelletier à la suite de ce départ? « Je n’ai rien à partager d’officiel à ce niveau pour le moment, mais je resterai près du milieu du cinéma, c’est certain », a-t-elle répondu à Monsaintoch sur Messenger le 3 juin.

Mardi, Antitube a affiché le poste à pourvoir à la direction générale. La personne qui comblera ce poste participera notamment à l’ouverture et au développement du Circuit Beaumont, la nouvelle salle de cinéma indépendante que l’organisme avait annoncée avant la pandémie.

Parcours cinématographique

Suivant un parcours universitaire en études cinématographiques et en communications, Catherine Pelletier a été coordonnatrice de l’Académie du cinéma, puis a rejoint les rangs de l’organisme Spira à titre de coordonnatrice artistique.

En 2015, Antitube l’a recrutée en tant que directrice au développement de projets. Elle est ensuite devenue directrice générale.

Mme Pelletier est également chroniqueuse cinéma.

L’organisme

Antitube est fondé en mars 1995 en nourrissant le projet d’établir de façon permanente à Québec un centre d’accès à la culture cinématographique. Au début de l’année 1996, l’organisme se met à programmer de façon régulière des événements cinéma et vidéo à travers la ville.

Antitube est reconnu comme un diffuseur de cinéma d’animation, de cinéma expérimental ainsi que de cinéma d’auteur, fictionnel et documentaire. Il est le seul organisme dans la grande région de Québec uniquement consacré à la diffusion d’images en mouvement avec un spectre aussi large. Il a pignon sur rue à la coopérative Méduse.

Annoncé au début de l’année 2020, avant la COVID-19, le projet de salle de cinéma d’une quarantaine de sièges porté par Antitube s’est vu reporté. L’organisme demeure cependant convaincu que l’expérience en salle répond à un besoin des cinéphiles et que son Circuit Beaumont ouvrira bientôt ses portes, comme il le mentionnait le 15 avril dans une publication sur son site web

En savoir plus sur...