100 000 contenants récoltés par les Valoristes | 5 août 2021 | Article par Viktoria Miojevic

Crédit photo: Valoristes Québec

100 000 contenants récoltés par les Valoristes

Les Valoristes ont déjà collecté plus de 100 000 contenants et sont en bon chemin pour en collecter 200 000, l'objectif estival.

Publicité

L'Organisme a but non lucratif a été fondé l'an passé, à Québec. Poussé par le Conseil de quartier de Saint Roch, l'objectif des Valoristes est de créer un point de retour pour les contenants consignés.

La mission de l'OBNL revient également à défendre, faciliter le travail et mettre en valeur la contribution des Valoristes. En échange d'un revenu d'appoint, les Valoristes ramassent une grande quantité de canettes et bouteilles. Ils contribuent ainsi à l'effort de recyclage et de propreté de la Ville. En effet, leur travail permet d'éviter que canettes soient incinérées et donc de contourner la production d'émanations de métaux lourds.

Plus qu'un service de recyclage, le travail des Valoristes est une occasion de recréer une petite communauté.

Pour consulter l'article de Véronique Demers: Monsaintroch – Les Valoristes : redonner de la dignité aux démunis

Une campagne de financement pour un point de dépôt

Actuellement le dépôt est organisé à l'extérieur et reste temporaire. Le coordinateur des Valoristes Québec, Étienne Ferron-Forget, explique que l'un des buts de l'organisme est d'essayer de « pousser pour avoir un local permanent et faire des collectes à l'année ».  D'ailleurs, une campagne de financement sera bientôt lancée pour obtenir un point de dépôt permanent.

« Nous comptons réaliser, au cours des prochains mois, une campagne de financement en vue de la mise en place d'un point de dépôt plus permanent pour les Valoristes. »

La pandémie a aussi permis de démontrer que le système de collecte des contenants, dans les commerces, n'était pas infaillible. Étienne Ferron-Forget raconte comment la consigne y est restée fermée pendant longtemps. Les Valoristes n'avaient alors pas le choix que de passer par l'OBNL.

En ce moment, un point de collecte est mis à disposition à l'îlot Fleurie, trois fois par semaine, le lundi, mercredi et samedi matin. L'objectif estival serait de réussir à récolter 200 000 contenants.

Un salaire d'appoint de 15-20 dollars par jour

Le nombre de contenants récoltés varie au quotidien. Le coordinateur, Étienne Ferron-Forget, indique que le salaire d'appoint quotidien s'élève environ à 15-20 dollars par jour. Cette somme équivaut à la collecte de 300 à 400 contenants. Parfois, le fait de tomber sur un bac de recyclage rempli permet d'augmenter ce modeste salaire.

Si vous souhaitez soutenir le travail des Valoristes, l'idéal est de savoir quand la personne passe dans le secteur. Ainsi, il est possible de lui remettre les contenants directement. Le coordinateur des Valoristes Québec recommande de laisser les contenants dans un endroit passant et les Valoristes pourront les trouver. Si vous ne connaissez pas de Valoristes, il est possible de ramener les contenants au point de collecte et d'en faire don à l'organisme.

Un besoin ponctuel de bénévoles

« C'est toujours le fun d'avoir quelques personnes disponibles », confie Étienne Ferron-Forget. Les bénévoles actifs n'étant pas toujours disponibles pour la collecte; il faut parfois d'autres volontaires pour les remplacer.

De ce fait, à l'occasion, l'équipe des Valoristes Québec est intéressés à l'idée de recevoir des bénévoles ponctuels. Vous pouvez les contacter via la page Facebook Valoristes Québec ou à l'adresse valoristesqc@gmail.com

La réforme de la consigne

Alors qu'à Québec les Valoristes collectent essentiellement des canettes consignées, à Montréal ils commencent la récolte des contenants de verre non consignés. En effet, les Valoristes Montréal font partis d'un projet-pilote qui vise une réforme de la consigne. L'objectif est de tester l'effet de cette réforme sur l'économie circulaire. Ainsi, à Montréal, sont récoltés par exemple les bouteilles de vin ou les bouteilles d'eau de moins de deux litres.