Saint-Roch dans les années 1970 (31) : sous le toit du mail au voisinage de Laliberté | 12 janvier 2020 | Article par Jean Cazes

La boutique La liberté sous le toit du Mail Saint-Roch

Saint-Roch dans les années 1970 (31) : sous le toit du mail au voisinage de Laliberté

La série « Saint-Roch dans les années 1970 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources.

Immortalisée en novembre 1975, la photo à la une est extraite d’une diapositive représentant une vue du magasin Laliberté dans le Mail Saint-Roch (description des archives de la Ville de Québec).

La scène revisitée date du 7 janvier 2020. Cette image s’ajoute aux deux autres photos comparatives situées dans la galerie au bas de l’article, et elles immortalisent l’évolution de la rue Saint-Joseph Est, au coin de la rue de la Chapelle, avec et sans le toit du mail qui l’a recouverte de 1974 à 2000. Cette autre capsule historique revient également sur la section de l’artère commerciale en 1975.

Avenir incertain pour une institution de Saint-Roch

Laliberté, coin de la rue Saint-Joseph est et de la Chapelle, le 8 janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Laliberté demeure le seul survivant des grands magasins qui ont longtemps fait la renommée de Saint-Roch. Pour combien de temps, encore ? L’avenir du magasin a défrayé dernièrement l’actualité à la suite de l’achat de son immeuble par Mach. Entre autres options, le gestionnaire immobilier envisagerait une réduction de la surface du magasin au profit d’un éventuel commerce d’alimentation.

Pour en apprendre plus sur l’histoire de cette mythique institution de Québec, on recommande la lecture de l’ouvrage richement illustré de Jean-Marie Lebel, Laliberté se raconte, publié en 2017 et sujet de cet article de notre collègue Dominic Champagne. Une page du site Web de Laliberté résume le contenu du livre dont on peut se procurer une copie en magasin.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo ci-haut, les images archivées de la Ville de Québec sont disponibles en ligne. Nous pouvons en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées du logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Saint-Roch dans les années 1970 (30) : l’épicerie Magella Lafond.