Saint-Roch dans les années 1930 (2) : la côte d’Abraham et une publicité de tabac | 9 août 2020 | Article par Jean Cazes

La côte d’Abraham vers 1930.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Saint-Roch dans les années 1930 (2) : la côte d’Abraham et une publicité de tabac

La série « Saint-Roch dans les années 1930 » propose une incursion dans les souvenirs du quartier Saint-Roch à travers des archives photographiques et mémoires de sources précieuses.

Immortalisée vers 1930, la scène à la une représente une vue de la côte d’Abraham. Sur la gauche, il y a un panneau publicitaire pour le tabac Forest (description des Archives de la Ville de Québec).

La photo comparative ci-bas, en direction ouest à l’intersection de la rue Saint-Réal, a été prise le 7 août 2020.

« Heureusement que c’est du tabac faible ! »

En arrière-plan des photos comparatives se profile l’édifice du Soleil. Comme le souligne une précédente capsule historique, le journal Le Soleil s’était établi en 1928 dans l’immeuble où siège maintenant l’entreprise de haute technologie KOREM. D’autre part, on remarque sur la scène en vedette le passage du tramway, mode de transport collectif qui disparaîtra de Québec en 1948 au profit des autobus. Au premier plan, entre autres changements observés depuis 90 ans dans cette perspective de la côte d’Abraham, Méduse occupe depuis 1995 les bâtiments rénovés ou reconstruits de l’artère.

Par ailleurs, il est frappant de constater dans le paysage urbain de l’ancien temps l’omniprésence des publicités de compagnies de tabacs ou de cigarettes. À l’exemple de celle de Forest, côté Saint-Jean-Baptiste, qui ne passait certainement pas inaperçue pour marquer l’entrée du cœur économique de la Basse-Ville!

Le Soleil, 15 mars 1923.
Crédit photo: Le Soleil

Dans sa publication The Freedom to Smoke : Tobacco Consumption and Identity, le professeur de l’Université McGill feu Jarrett Rudy a dressé en 2005 un intéressant portrait de compagnies qui ont fabriqué, emballé et mis en marché du tabac à pipe domestique destiné plus spécifiquement aux Canadiens français de 1880 à 1950. Forest Frères Limitée de Montréal en était la plus importante. Fondée à la fin du XIXe siècle, l’entreprise a pris son envergure en 1916, avant d’être acquise par Benson and Hedges en 1936 :

« Au tournant des années 1920, Forest Frères Limitée fait une abondante publicité de ses marques, emploie sept vendeurs ambulants en Ontario et au Québec, accorde des permis de commerce de tabac canadien non manufacturé et vend cinq sortes de tabac canadien industriel. »

Ci-contre, tirée de cette publication, une publicité de Forest comme il ne s’en ferait certainement plus de nos jours! Rappelons enfin que le gouvernement fédéral a interdit la publicité de cigarettes depuis 1997 sur les panneaux d’affichage.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en vedette, les images archivées de la Ville de Québec sont disponibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Saint-Roch dans les années 1930 (1) : les rails près de l’usine F.-X. Drolet.