Le nouveau trajet du tramway, trop proche des résidences sur la rue du Chalutier et des Embarcations | 10 juin 2020 | Article par Monsaintroch

Crédit photo: Ville de Québec

Le nouveau trajet du tramway, trop proche des résidences sur la rue du Chalutier et des Embarcations

Des résidentes et résidents des rues des Embarcations et du Chalutier, près du pôle d’échanges Saint-Roch du Réseau structurant de transport en commun, ont été surpris par le nouveau tracé du tramway présenté en mai. Suivant des rencontres avec les intervenants municipaux, ils ont transmis par voie de communiqué un texte à Monsaintroch, Monlimoilou et Monsaintsauveur, en amont d’une action dans leur secteur et du dépôt d’une pétition.

Publicité

Le 6 mai dernier, les résidents de l’îlot tranquille et paisible de la rue du Chalutier et des Embarcations ont subi un choc incroyable par l’intervention des responsables du Réseau structurant et bien évidemment de la Ville de Québec : ceux-ci avaient changé le tracé initial annoncé en 2019 (passage du tramway sur l’autoroute Laurentienne) pour un nouveau tracé passant à proximité de nos résidences.

Malgré deux rencontres virtuelles avec les responsables, les raisons évoquées du changement du tracé demeurent nébuleuses et semblent démontrer un avantage à d’autres acteurs, tels la Rothmans. Le bon citoyen y perd au change et réalise qu’il est oublié dans ce projet, au détriment de sa qualité de vie.

Les interventions des autorités sont présentées comme des consultations du citoyen, mais en fait, il s’agit ici plus d’information et de mise devant les faits et décisions définitives; elles ont plaidé l’efficacité du trajet. Les discussions des autorités ont eu pour but premier de nous orienter vers des solutions dites de mitigation pour atténuer le bruit ou pour relocaliser les espaces de stationnement au lieu de prendre en considération les nombreux impacts.

Intersection des rues des Embarcations et du Chalutier
Crédit photo: Google Street View

Conséquence directe de ce projet, les citoyens du secteur seront dorénavant enclavés dans une zone turbulente et la qualité de vie sera compromise, sans possibilité de retour en arrière. Les 212 personnes qui disent non au nouveau tracé ont signé la pétition qui sera déposée au Conseil municipal du 15 juin prochain. C’est pourquoi plusieurs résidents se [sont présentés] dans la rue, tout en respectant les 2 mètres de distance (coin du Chalutier et des Embarcations), le mercredi 11 juin à 11 h 15. Nous désirons que le tracé soit déplacé le plus possible vers les terrains de l’usine de cigarettes et non vers nos résidences, c’est une question de respect.

 

« Nous attendons la visite des autorités du Bureau de projet ainsi que monsieur le Maire Régis Labeaume dans nos rues et sur nos terrains afin de constater la proximité du passage du tramway (ex : 6 mètres pour l’immeuble du 255 du Chalutier). Il faut venir voir pour réaliser l’incompréhension et la déception des personnes qui y vivent depuis plus de 30 ans », a dit Lynda Chabot, présidente du Syndicat de la copropriété Le Havre Saint-Charles et porte-parole des six copropriétés des rues du Chalutier et des Embarcations.

Le conseiller municipal et représentant de Démocratie Québec Jean Rousseau partage les craintes des citoyens :

« Le tracé proposé pour le tramway est beaucoup trop proche des habitations. Il faut racheter des terrains de la Rothmans et déplacer le trajet de plusieurs mètres. La Ville doit penser aux citoyens avant les intérêts d’une compagnie privée », affirme M. Rousseau.