Saint-Roch dans les années 1970 (28) : intersection des rues Dorchester et Saint-François | 11 août 2019 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Saint-Roch dans les années 1970 (28) : intersection des rues Dorchester et Saint-François

La série « Saint-Roch dans les années 1970 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources.

Immortalisée en 1971, la photo en vedette est tirée d’une diapositive identifiant une zone de rénovation vue du sud-est de la rue Dorchester. Entre les rues Saint-François et du Roi, on y voit la tabagie Tremblay, le restaurant Seto, un salon de barbier, l’épicerie Campanella et d’autres immeubles (description des Archives de la Ville de Québec).

La photo comparative en fin d’article, qui date du 1er août 2019, illustre un paysage urbain qui n’a que très peu changé dans cette perspective. On y observe au premier plan, de gauche à droite, la Clinique dentaire Daniel Bérard (à l’emplacement de l’ancienne tabagie), Coiffure Santé Charlotte, Toujours 2 pour 1 Pizzas (à la place du Seto) et un autre salon de coiffure, Belle dans tête.

De plus, sur les deux photos se profile en arrière-plan l’immeuble Jacques-Cartier, dont les 106 logements à loyer modique répartis sur neuf étages ont été rendus disponibles en 1972.

Des restaurateurs bien connus

L’auteur, militant et ex-journaliste Gilles Simard nous évoque ses souvenirs de ce qu’il qualifie de « deux grands classiques de la Basse-ville de Québec », soit le restaurant Seto et la tabagie Tremblay…

« Le restaurant était ni plus ni moins qu’un maillon détaché du quartier chinois de Québec. Tous ceux et celles qui (comme moi) ont pris l’autobus Charlesbourg durant les années 50-60-70-80-90 ont connu ce restaurant de la famille Seto, où il faisait bon manger des nouilles au poulet après avoir été picoler à la Taverne Jos Cloutier (L’Échouerie), de l’autre côté de la rue. Quant à la tabagie Tremblay, ce fut longtemps le point d’arrêt de tous les chauffeurs et les chauffeuses de la CTCUQ, le temps d’avaler un bon café avec un sandwich préparé par un des membres de la famille Tremblay… »

Gilles Simard, faut-il le souligner, achève un roman qui paraîtra d’ici quelques mois dont l’action se déroule dans des bars qui ont fait les belles heures de la Basse-Ville.

Vous, avez-vous des anecdotes, des souvenirs à nous partager concernant ces commerces d’époque, dont le restaurant Seto? 

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo ci-haut, les images archivées de la Ville de Québec sont disponibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série :

Saint-Roch dans les années 1970 (27) : Dorchester Radio Télévision