L’ARTICHO célèbre ses 5 ans en force | 9 septembre 2019 | Article par Amélie Légaré

Les deux femmes derrière la galerie L’ARTICHO: Fanny H-Levy, directrice artistique, et Laurence Douillard, encadreure.

Crédit photo: Amélie Légaré

L’ARTICHO célèbre ses 5 ans en force

La galerie L’ARTICHO souligne son cinquième anniversaire avec une exposition collective rassemblant une cinquantaine d’artistes de la ville de Québec et d’ailleurs. Dans le cadre des célébrations, une fresque multidisciplinaire et éclectique est présentée jusqu’au 21 septembre. Des exposants et la directrice artistique nous présentent la galerie et ce qui fait sa renommée dans le quartier.

C’est le 6 septembre dernier qu’avait lieu le vernissage de l’exposition PATCHWORK à la galerie L’ARTICHO, en compagnie de membres de la communauté artistique de Québec. Au total, une cinquantaine d’artistes ont répondu à l’appel pour créer, se rassembler et s’inspirer collectivement.

Un artiste exposant, Jacques Pelletier, souligne l’audace et le leadership de la directrice artistique Fanny H-Levy. Afin de célébrer le cinquième anniversaire de L’ARTICHO, elle a lancé un appel de projets aux artistes ayant déjà collaboré avec la galerie, mais également à ceux qui n’ont jamais exposé ou présenté leurs œuvres au public. Le seul critère? Créer sur un format unique de 6 pouces carrés.

« C’était l’occasion d’avoir une démarche inclusive. On a vraiment accepté tout le monde. On voulait faire une fête plus qu’une exposition qui se prend au sérieux. J’ai eu cinquante surprises d’artistes de Québec ou d’ailleurs. Ça fait cinq ans aussi qu’on encourage des artistes de région qui ont plus de difficulté à exposer. C’est notre créneau d’aller chercher une exigence tout en gardant une grande souplesse et une grande ouverture pour accueillir toutes sortes de pratiques, que ce soit en arts visuels ou dans les métiers d’art », confie la directrice artistique.

Nouvelle vocation singulière

Avec l’accord de la propriétaire et encadreure Laurence Douillard, Fanny a revu la raison d’être de la galerie, à ses débuts, pour en faire un lieu qui se distingue par la diversité des pratiques et son accompagnement personnalisé. En plus d’offrir des services d’encadrement, L’ARTICHO collabore avec des artistes émergents ou d’expérience peu importe leur âge. Pour tirer son épingle du jeu, l’équipe mise ainsi sur des coups de cœur, mais également sur la qualité des réalisations et la présentation des dossiers. L’instinct prime afin de découvrir certains artistes qui ne cadrent pas dans les galeries commerciales ou les centres d’art, et qui maîtrisent moins le volet gestion d’une carrière artistique.

« C’est une fierté d’être ici parce que c’est une galerie unique pour l’accompagnement des artistes et pour l’ouverture à différentes formes d’art. C’est un lieu animé qui mérite beaucoup d’attention dans la vie culturelle à Québec »,  commente l’artiste Francine Saillant, une participante de l’exposition PATCHWORK qui a d’ailleurs vendu son œuvre au vernissage.

Une galerie ancrée dans son quartier

L’ARTICHO entame sa nouvelle programmation et Fanny H-Levy souligne que l’équipe demeure ouverte aux nouvelles propositions solos ou collectives.

« Je suis toujours curieuse aussi de rencontrer les artistes. Cela peut être de manière complètement informelle, les gens peuvent me contacter s’ils veulent me montrer leur travail. Je fais de l’accompagnement artistique aussi. En cinq ans, on a de belles fiertés, des artistes qui ont continué dans le milieu. Ça fait comme une grande famille. »

Le fait d’offrir des services de galerie et d’encadrement permet également à la galerie de rester complémentaire et vivante selon la directrice artistique.

« On s’inscrit clairement dans le quartier, autant pour la diversité que pour la multiplicité des commerces et des propositions. C’est cette effervescence qui fait qu’on est atypique. »

Galerie L’Articho – Encadreure des artistes
135 rue Saint-Vallier Est
418 648-8195