Carrefour international de théâtre 2018 : à voir dans Saint-Roch | 21 mai 2018 | Article par Julia Gaudreault-Perron

Réversible, spectacle de la compagnie Les 7 doigts de la main.

Crédit photo: Alexandre Galliez

Carrefour international de théâtre 2018 : à voir dans Saint-Roch

C’est ce mardi 22 mai que débuteront les activités du Carrefour international de théâtre et ce, jusqu’au 8 juin prochain. Avec la scène du Théâtre Périscope en moins en raison des travaux majeurs qui s’achèveront tout juste après le festival, les scènes de la Basse-Ville sont particulièrement gâtées cette année.

Danse, cirque et cabaret au Théâtre de la Bordée

Le Théâtre de la Bordée accueillera tout au long du festival des spectacles aux frontières du théâtre et d’autres formes artistiques :

  • Les 22 et 23 mai, le danseur Martin Schick ouvrira le Carrefour avec Halfbreadtechnique, performance autour des thèmes du capitalisme, de l’économie de partage et de la marchandisation de nos vies. Ceux qui en voudront davantage pourront suivre un atelier de mouvement avec l’artiste le 25 mai à la Maison pour la danse ou encore assister à la table ronde Donnant, donnant qui sera animée par David Desjardins le 26 mai au café-bar Le Zinc, situé dans la salle Multi de Méduse.
  • Les 25, 26 et 27 mai, la compagnie montréalaise Les 7 doigts de la main promet de nous charmer avec sa combinaison unique d’arts du cirque, de danse et de théâtre dans son nouveau spectacle Réversible.
  • Les 1er, 2 et 3 juin, on revisitera un texte classique de Shakespeare dans Hamlet_Director’s cut qui propose une relecture audacieuse donnant place à toute une performance d’acteur, alors que Marc Beaupré sera seul sur scène pour nous faire vivre l’histoire d’Hamlet, selon la perspective de ce dernier.
  • Les 7 et 8 juin, le rideau de la Bordée tombera sur le festival avec Le Wild West Show de Gabriel Dumont, dernier spectacle de l’édition 2018 du Carrefour. Ce spectacle qui se passe d’étiquette verra défiler différents artistes dans une formule improbable où le cabaret burlesque aborde l’histoire des Métis de l’Ouest canadien à travers le textes d’une dizaine d’auteurs.
  • En marge de la programmation principale du Carrefour, la Bordée accueillera également l’événement spécial Ici, où huit immigrants raconteront leur histoire de départ, d’arrivée, de transition.

Le retour de Nombre

Le laboratoire de création Nombre figurait parmi mes trois coups de coeur principaux du Carrefour l’an dernier. Je nous souhaitais d’ailleurs ici de le retrouver dans sa version achevée cette année. Mon voeu est exaucé : la Maison pour la danse accueillera les spectateurs les 28 et 29 mai ainsi que les 4 et 5 juin pour leur faire vivre l’expérience unique de la proposition du Collectif AlphaCharlieKilo. En obéissant aux consignes qui vous seront données, laissez-vous porter par ce spectacle participatif très humain et par la poésie qui, ultimement, s’en dégage.

Des activités satellites prometteuses

Gratuites et hors normes, les activités satellites sont l’occasion de vivre le théâtre hors les murs ou de prendre part à des événements et des discussions qui s’y rattachent. Le café-bar Le Zinc, véritable quartier général du Carrefour, accueillera la plupart de ces activités. D’autres se dérouleront à l’extérieur ou dans des lieux inusités. Deux propositions retiennent particulièrement notre attention :

  • Avec Québec, printemps 1918, le dimanche 27 mai, le quartier Saint-Roch sera le théâtre d’une mise en lecture commémorant les événements entourant les soulèvement contre la conscription, qui ont eu lieu il y a 100 ans.
  • Au Studio d’Essai de Méduse, on pourra visiter pendant une bonne partie du Carrefour l’installation interactive Autour de Rose enfer des animaux, qui réunit Claude Gauvreau et la technologie dans un banquet surréaliste.
Dans la solitude des champs de coton
Crédit photo: Angelo Barsetti

Nous ne manquerons pas non plus l’occasion d’aller frémir lundi le 4 juin tard en soirée lors du laboratoire Creeps, qui sera présenté aux Ateliers du Réacteur et qui annonce ses couleurs sombres, sinistres et inquiétantes. Considérons-nous avertis.

En étirant jusqu’à la Caserne Dalhousie

Tout juste aux frontières extérieures de Saint-Roch, la Caserne Dalhousie bénéficie elle aussi d’une belle part de programmation cette année. On y attend :

  • Dans la solitude des champs de coton, du 24 au 27 mai, pour l’intensité que promet cet affrontement entre deux hommes, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens.
  • Oblivion, le 31 mai et le 1er juin, pour être déstabilisé par cette performance au sujet de l’accumulation, la consommation et le gaspillage.
  • La performance Non finito, les 5, 6 et 7 juin, pour faire la paix avec nos rêves non réalisés et nos projets inachevés.
Non finito
Crédit photo: Jonathan Lorange

Pour consulter l’ensemble de la programmation du Carrefour international de théâtre de Québec : http://www.carrefourtheatre.qc.ca/

…et soyez à l’affût de prochains articles de nos collaboratrices!