Bols et Poké arrive dans Saint-Roch | 24 mai 2018 | Article par Véronique Demers

Catherine Bergeron, directrice des opérations de Bols et Poké.

Crédit photo: Véronique Demers

Bols et Poké arrive dans Saint-Roch

Bols et Poké a le vent dans les voiles! Après avoir ouvert un premier « bar à saveurs » en Haute-Ville sur la rue Saint-Jean, l’équipe a installé ses pénates dans le quartier Saint-Roch au 555, rue Saint-Joseph Est.

« On évalue même la possibilité d’avoir un troisième Bols et Poké. Mais jusqu’à maintenant, on est très fiers d’être en Haute-Ville, et dans Saint-Roch depuis le 10 mai », exprime en entrevue Catherine Bergeron, directrice des opérations et gestionnaire des réseaux sociaux de Bols et Poké.

Catherine Bergeron s’est entourée de Nathan Walsh, Mathieu Villeneuve, Jonathan Yelle et Alexanne Grenier (chef) pour réussir ce projet bâti de A à Z à Québec.

« Saint-Roch, c’est une belle découverte. On dirait que c’est le nouveau centre-ville de Québec. Il y a une effervescence dans ce quartier. Il y a des travailleurs, artistes, résidents. Il y a beaucoup de restos, c’est comme une nouvelle vague culinaire », observe la directrice des opérations, qui habite le quartier Montcalm.

Frais, santé et épuré

Bols et Poké propose en quelques déclinaisons le fameux « poke bol », soit une manière différente de manger des sushis. Tous les ingrédients qui se retrouvent habituellement dans un sushi y sont, mais présentés dans un bol.

« Tout est frais et santé, sans friture, avec du poisson cru de qualité tartare. La seule cuisson est le porc cuit sous vide. On a une belle réponse des gens depuis notre ouverture, surtout sur l’heure du dîner. Nos options sans gluten ou végétaliennes dans nos bols peuvent être bien avantageuses pour une certaine clientèle », exprime Mme Bergeron.

Bols et Poké propose des plats frais et santé de type asiatique, dans un décor épuré.
Crédit photo: Véronique Demers

Outre les poké bols, le restaurant de plats asiatiques frais propose des soupes ramen à l’arrivée de la froide saison. Et il y a aussi le fameux « pokeritto », à mi-chemin entre le burrito et le sushi. Ce wrap est enveloppé avec une algue et non avec un tortilla de maïs.

La directrice des opérations de Bols et Poké a fait appel à la muraliste MC Grou pour dessiner des motifs floraux géants qui décorent les pans de mur des deux restaurants à la décoration épurée, gorgés de plantes.

Permis d’alcool

Les Bols et Poké des rues Saint-Jean et Saint-Joseph Est se ressemblent, à la seule différence que le restaurant du quartier Saint-Roch aura sous peu son permis d’alcool, contrairement à son grand frère du quartier Saint-Jean-Baptiste. Les cidres, bières et les vins s’ajouteront aux smoothies maison, thés glacés et kombuchas déjà au menu.

Bols et Poké
555, rue Saint-Joseph Est
581 742-7653