Parvis en fête : du tricotin aux microbrasseries | 8 août 2017 | Article par Suzie Genest

Parvis en fête 2016

Crédit photo: Table de quartier L'EnGrEnAgE de Saint-Roch

Parvis en fête : du tricotin aux microbrasseries

Pour la mouture 2017 de Parvis en fête ce samedi 12 août, un volet consacré aux traditions et créations artisanales s’ajoute aux animations, jeux, prestations musicales, découvertes et gourmandises pour grands et moins grands auxquelles nous a habitués la fête du quartier Saint-Roch.

Orchestrée pour une sixième fois par la Table de quartier L’EnGrEnAgE de Saint-Roch, la fête de quartier continue d’évoluer au gré des partenariats et implications bénévoles qui façonnent sa programmation. Après le beach party, le country, l’incursion des Pokémons, le choix s’est arrêté cette année sur la thématique du partage des traditions.

Des animations du parvis à la rue

Les familles ayant de jeunes enfants pourront profiter d’un « avant-fête » en matinée dès 10 h 30 avec des activités pour tout-petits. De midi à 16 h, on pourra essayer les tricotins géants de la Maison des métiers d’art de Québec ou le métier à tisser, le tissage sur carton et le fléchage avec le Centre de valorisation du patrimoine vivant. La boutique Muchacha proposera un atelier de tressage. D’autres artisans mettront en vedette le crochet, le tricot et même la peinture amérindienne sur plumes.

La Revanche et ses jeux, Twigg Musique et son espace de jam musical seront à nouveau de la partie. Plusieurs organismes, entreprises et initiatives locales y seront également, à des kiosques d’information et d’animation. On pourra aussi profiter de la fête pour faire connaissance avec ses voisins au placottoir aménagé sur la rue Saint-Joseph, où des activités « santé et bien-être » se tiendront également. Entre les rues de la Chapelle et Saint-Dominique, une vente-trottoir organisée par la SDC St-Roch, avec ses différents membres commerçants, battra son plein jusqu’à 18 h.

Redécouvrir l’histoire de Saint-Roch et son église

À 14 h 30, une conférence historique intitulée Québec 1867 – Quand Saint-Roch inspirait les ouvriers d’Amérique du Nord animera l’église. François Couillard, membre du collectif La Lanterne et auteur de Saint-Roch une histoire populaire, y remontera à l’origine de la rivalité Québec-Montréal dans un récit peuplé de « débardeurs belliqueux, d’immigration, de chantier navals, de révolution industrielle, de libre-échange, de protectionnisme et de tramway ».

À 16 h 30, ce sera au tour des fidèles à quatre pattes et de leurs maîtres d’investir le lieu de culte pour la traditionnelle bénédiction des chiens. Les activités prévues à l’église auront lieu beau temps mauvais temps le samedi.

Monsaintroch aura son kiosque en après-midi près du parvis, où vous pourrez rencontrer Jean Cazes, auteur des séries « Saint-Roch dans les années (1940, 1950, 1960, 1970) » et son invité spécial Jocelyn Paquet des Archives du Photographe.

Sur la scène et au menu

Pour le 5 à 7, on pourra assister à une partie d’impro avec La Miche, qui anime les dimanches à La Cuisine, en grignotant du popcorn aux couleurs de la Fête Arc-en-ciel. À propos de grignoter, la cantine de Parvis en fête proposera ses mets maison gratuits. On pourra aussi se laisser tenter par l’offre de quelques restos voisins, sans oublier les bières locales de La Barberie et du Noctem.

Sur la scène de Parvis en fête se succéderont De la Reine, Cold Folks, Brun Citron, Abrdeen et Crépuscule. La radio CKIA FM 88,3 assurera l’animation en direct durant tout l’événement, où on pourra danser jusqu’à 22 h encore cette année.

 

Voir les détails de Parvis en fête à l’agenda Monsaintroch (remis au dimanche 13 août en raison de la météo).