Le Seigneur de Saint-Rock : la terre du milieu au centre-ville de Québec

seigneur

Saint-Roch a officiellement sa bande dessinée depuis quelques jours. Dans cette parodie du genre fantastique, particulièrement inspirée du Seigneur des anneaux, Francis Desharnais réinvente le quartier comme une « Terre du milieu » qui s’est grandement urbanisée. Place au Seigneur de Saint-Rock !

Saumon vs la mixité fantastique

Francis DesharnaisLe Seigneur de Saint-Rock, génialissime auteur de Burquette, a demandé à la jeune dessinatrice ValMo d’illustrer ce nouveau récit des éditions Front Froid. Les clins d’oeil à l’œuvre phare de Tolkien y sont nombreux. La population bigarrée de Saint-Roch (ou Rock) est représentée par des personnes issues de la diversité culturelle fantastique. Les personnages principaux sont Nathalie, humaine passionnée de grandeurs nature; Karolyne, humaine avocate; Jean-Louis, troll de gym; Gilles Findel, grand mage et Alcalin, elf fashionista (ou fashionistelf).Desharnais s’attaque avec beaucoup d’humour au vivre-ensemble parfois particulier du quartier Saint-Roch. Depuis qu’on y colle l’appellation « Nouvo », une foule éclectique y habite et se côtoie. Dans l’univers du bédéiste, les Elfes sont des snobs qui travaillent dans les boutiques haut-de-gamme et qui ne s’intéressent pas aux humains. Les magiciens côtoient les trolls et sont propriétaires de blocs appartements considérés « crades ». Un méchant magicien plutôt sorcier répondant du nom de Saumon vit dans la plus haute tour de l’église Saint-Roch et est propriétaire de presque tout dans le quartier. Il vise même à expulser les locataires d’un dernier building, tentant de convaincre les gens du quartier qu’il faut un bail unique.

Un bail pour les elfes et leur mode de vie nonchalant

Un bail pour unir les trolls, êtres de violence gratuite

Un bail pour les humains et leur agaçante procrastination

Un bail pour toutes les créatures à pattes, à ailes avec ou sans magie

Un bail pour les unir tous dans la splendeur du nouveau Saint-Rock

Les unir. »

Il s’avère cependant que les locataires de ce fameux building sont les protagonistes principaux de la BD, et qu’ils ont décidé de ne pas se faire marcher sur les pieds. Lisant dans ce message que Saumon a plutôt l’intention de tous les contrôler et d’être le décideur unique du quartier, Nathalie, Karolyne, Alcalin, Gilles Findel et Jean-Louis unissent leur forces, et leurs différences, afin de reprendre le contrôle sur leur quartier bien-aimé. À coups de consultations publiques et de divers stratagèmes, ils tentent de mobiliser les habitants du quartier afin de délester Saumon de beaucoup de ses pouvoirs.

Humour et vivre-ensemble

On reconnaît dans cet album l’humour de Desharnais, dans une histoire simple qui comprend quelques raccourcis, mais qui est fort sympathique. Quel plaisir de voir dans les superbes dessins de ValMo certains coins de notre bien-aimé quartier. J’ai cru reconnaître le local de la regrettée Gemini Pizzeria, où nos héros dégustent des pizzas aux ingrédients disons… adaptés à leur situation (pensons ici à la chair de chaton, notamment !).Le Seigneur de Saint-Rock est un album très intéressant, qui se lit rapidement et avec plaisir. Les thèmes de la diversité culturelle et de la mixité sociale sont très bien exploités; les acteurs impliqués dans le milieu communautaire et municipal riront peut-être jaune lors des scènes où le groupe tente de mobiliser la population du quartier pour la consultation publique, avec des résultats plutôt mitigés.Bref, Francis Desharnais et ValMo insufflent une part de grand réalisme dans un récit très fantastique, où la magie permet la mobilisation citoyenne, et où les elfes se mettent à flotter lorsqu’ils sont en état d’ébriété. Un album réussi, qui déclenche une réflexion sur la gentrification, la mixité sociale et le vivre-ensemble qui s’enrichit au fil du temps.Difficile de ne pas réfléchir à qui représente les magiciens, les humains, les trolls et les elfes dans le quartier, après la lecture. Heureusement, Desharnais nous montre bien qu’on est plus forts en travaillant ensemble !

Teaser vidéo du Seigneur de Saint-Rock