Grand Banquet de Folie/Culture : 33 années en 33 bouchées | 6 novembre 2017 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Folie/Culture

Grand Banquet de Folie/Culture : 33 années en 33 bouchées

Ce vendredi 10 novembre, Folie/Culture soulignera son 33e anniversaire par un Grand Banquet. À son menu 33 services gratuit, point d’aliments mais une copieuse brochette d’invités de marque, d’horizons artistiques et sociaux variés.

Folie/Culture est né en 1984 de la rencontre entre un collectif d’artistes et un organisme de défense des droits des personnes psychiatrisées. L’organisme à but non lucratif a donc « l’âge du Christ et fait des miracles », badine sa directrice générale Céline Marcotte. À travers une approche atypique, il se penche sur les malaises sociaux et participe à l’information, la sensibilisation et la promotion en santé mentale. Les similitudes entre la création et la « folie » lui servent d’inspiration pour bousculer nos idées reçues et nous inviter à la réflexion.

Un potluck pour tous les goûts

À l’intersection du social et de l’artistique, les événements, publications, interventions de Folie/Culture ont toujours rallié des artistes autant que des experts en santé mentale et des utilisateurs de services. Le Grand Banquet en réunira 33 qui ont eu un impact significatif sur le centre et ses activités. Céline Marcotte a épluché à rebours les événements, les publications, des trois décennies pour dresser une liste, et la sélection s’est faite avec le comité de programmation.

On a choisi ceux qui sont peut-être les plus pertinents, qui ont été les plus influents à Folie/Culture, des membres du comité de programmation, des membres du CA, ceux qui sont revenus le plus souvent dans notre programmation. On a essayé d’avoir des filles et des gars, et surtout des gens de toutes les années.

On verra entre autres le tandem en arts visuels Doyon/Demers; l’auteur Alain Beaulieu et le poète André Marceau; les vidéastes JF Dugas et Fannie Giguère; des pionniers de l’art audio et électronique tels que Érick d’Orion, Jocelyn Robert, Caroline Gagné. On reconnaîtra certains invités aux profils mixtes, dont les Alain-Martin Richard, Guy Sioui-Durand, Gilles Arteau, Georges Azzaria, qui conjuguent pratique, critique, commissariat, enseignement, gestion culturelle. Les musiciens de Ranch-O-Banjo, l’animateur et brasseur Michel Marcoux, le directeur de l’organisme PECH Benoît Côté seront aussi de la partie.

Ces convives seront attablés dans la salle Multi à une table de quelque 40 pieds, prêts à livrer leur intervention, explique Roxane Tremblay-Girard, adjointe à la programmation.

Ils ont vraiment carte blanche, la seule contrainte qu’ils avaient, c’est que leur intervention soit de 3 minutes et 33 secondes. Ils ne savent pas quand ils passent. Nous on le sait! Les serveurs vont venir porter un couvert à la table devant eux et c’est ce qui va leur indiquer que c’est leur tour.

Au-delà de la dimension rétrospective, la formule de la soirée se prêtera à faire connaissance avec Folie/Culture, pour qui n’en aurait pas déjà eu l’occasion. Le public, installé dans les gradins de part et d’autre de la longue table, y aura du même coup une vue intéressante sur la diversité des artistes en art actuel et les acteurs locaux en santé mentale.

L’entrée au Grand Banquet est libre et le « service » débute à 20 h.