Chantier : démolition sur la rue de la Pointe-aux-Lièvres (2) | 12 juillet 2017 | Article par Jean Cazes

État des travaux le 8 juillet 2017. Crédit photo : Jean Cazes

Chantier : démolition sur la rue de la Pointe-aux-Lièvres (2)

Après le premier immeuble du gouvernement fédéral, les ouvriers s’affairent maintenant à la structure du 165, rue de la Pointe-aux-Lièvres. La fin de ces travaux de démolition est prévue en août.

Démolition pour un terminus

C’est au début de mai que la Ville de Québec a entrepris la démolition des deux édifices sur des terrains appartenant au Réseau de transport de la capitale (RTC). Ce site devait accueillir le premier pôle d’échange pour le SRB Québec-Lévis, projet maintenant abandonné. Bien qu’on ignore pour le moment quelles solutions seront retenues pour le transport en commun, le RTC prévoit toujours à cet endroit un terminus, qui reste à concevoir.

Cette portion de l’autoroute Laurentienne pourrait-elle être réaménagée en boulevard urbain, comme le recommandent des organismes tels qu’Accès transports viables ?

Un secteur à réaménager

Des réaménagements majeurs seront réalisés dans ce secteur ces prochaines années, avec le départ de la centrale de police et la volonté d’améliorer les liens entre les quartiers et vers le parc Victoria. Touchée par un premier Programme particulier d’urbanisme (PPU) en 2013, avant le projet de SRB, l’entrée de ville est incluse au second PPU de Saint-Roch (secteur sud) adopté en juin dernier. Lors des consultations publiques, la perspective d’une démolition de la passerelle Adrien-Pouliot avait soulevé des inquiétudes. Selon le PPU final, différentes hypothèses seront étudiées pour améliorer les liens « sans exclure la possibilité de reconstruire une passerelle bonifiée ».

Des résidents des rues environnantes avaient aussi exprimé des inquiétudes quant à la hauteur des constructions à venir. Au PPU final, la surhauteur à 33 mètres a été éliminée; la hauteur maximale permise est fixée à 25 mètres. Les projets résidentiels à venir dans ce secteur seront dispensés des exigences en matière de grands logements, en « contrepartie de la perte de hauteur », comme dans plusieurs autres zones du PPU.

Lire le billet précédent.

En amorce de la galerie de photos, on peut voir l’édifice de l’Agence du revenu du Canada, alors qu’il était toujours occupé, en novembre 2013.