L’usine Dominion Corset (avant 1897)

Dominion Corset
Vue de l’usine et de la résidence de Guillaume Bresse avant 1897. On remarque une inscription sur la tour du bâtiment industriel, Bien que peu lisible, cette inscription semble indiquer le nom « O. Bresse », soit le propriétaire de l’entreprise entre 1892 et 1897. On entrevoit, à gauche, une autre fabrique de chaussures, dirigée par John Ritchie. (Photographie tirée de François Gosselin Couillard, « La vie ouvrière », Saint-Roch, une histoire populaire)
Source : Vues anciennes de Québec (blogue), Jérôme Ouellet, 11 février 2016

L’usine Dominion Corset est connue pour sa production de sous-vêtements féminins, mais on oublie qu’elle a été destinée initialement à la fabrication de chaussures. Son édification à l’angle des rues Charest et Dorchester par l’homme d’affaires Guillaume Bresse (1833-1892) en 1871 est évocatrice de la reconversion industrielle alors en cours à Québec. En effet, la structure économique de la ville, pendant longtemps axée sur le commerce du bois et la construction navale, commence à se réorganiser autour de l’industrie des biens de consommation dont le cuir.

Le choix de l’emplacement de l’usine est également significatif puisque cette dernière est implantée dans un secteur traditionnellement occupé par de nombreuses tanneries. (…)La vieille usine de Saint-Roch est acquise par la Ville de Québec en 1990 puis rénovée pour accueillir des services municipaux ainsi que l’École des arts visuels (École d’art) et, plus récemment, l’École de design de l’Université Laval. L’édifice La Fabrique, ainsi renommé, est classé lieu historique national du Canada par le gouvernement fédéral en 2012.Lire la suite : L’usine Dominion Corset (avant 1897) (histoire détaillée de l’usine).

Boulevard Charest, quartier Saint-Roch.
Immeuble La Fabrique, boulevard Charest Est. 28 septembre 2012.