Les chaînes humaines autour des CPE prennent de l'ampleur

Source : Le Soleil, Patricia Cloutier, 25  janvier 2016 

Emboîtant le pas aux écoles, des centres de la petite enfance (CPE) de partout au Québec ont été le théâtre de chaînes humaines lundi, qui visent à protéger leur mission.

Agnès Maltais, députée péquiste de Taschereau, s'est jointe aux parents, enfants et éducateurs qui se sont tenu la main autour du  CPE l'Anse aux lièvres, à Québec. Tous demandent à ce que le gouvernement Couillard revienne sur sa décision de couper 120 millions $ dans le réseau. (...)Ce CPE, qui dessert 115 familles de Saint-Sauveur,  Saint-Roch et Limoilou, a déjà subi des coupes de 44 000 $ cette année et il en craint d'autres de 75 000 $ pour l'an prochain. (...)Tout l'article (vidéo). À lire aussi : Je protège mon école publique : seconde mobilisation dans Saint-Sauveur (vidéo). ]