La démocratie populaire, socle de Jean-Paul L’Allier

Source : Le Journal de Québec (Opinion), Pierre Racicot, Ph. D. Fondateur du  Rassemblement popu­laire de Québec, 10 janvier 2016 (...) En fait, lors des élections municipales de 1977 et de 1981, le thème de la démo­cratie et la création des conseils de quartier constituaient les principaux enjeux des campagnes électorales. Avec ces thèmes, le Rassemblement populaire obtint 23 % des suffrages lors des élections de 1977 et 41 % des suffrages lors des élections de 1981. Il réussit à faire élire quatre conseillers: trois dans les banlieues Duber­ger, Les Saules, Charlesbourg Ouest et l’autre dans la Haute-ville. Ce n’était plus qu’une question de temps avant que le Rassemblement populaire ne prenne le pouvoir sous la gouverne de Jean-Paul L’Allier, à la fin des années 1980, qu’il crée les conseils de quartier et démocratise l’administration municipale. Le génie de Jean-Paul L’Allier est d’avoir fait de la démocratie – le pouvoir du peuple – le socle de ses politiques et de son administration pour réussir à « déplacer les montagnes pour nous faire voir le soleil », comme l’a dit Simon L’Allier aux funérailles de son père, le 9 janvier 2016. (...)Tout l'article. En complément : Jean-Paul L’Allier : mon maire pour toujours. À lire aussi : Des souvenirs de Jean-Paul L’Allier. ]